•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusillade à Bathurst : la GRC demande l'aide du public

Des voitures circulent librement à la gare VIA Rail de Bathurst.

Le périmètre de sécurité a été levé à Bathurst.

Photo : François Vigneault

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La GRC en Nouvelle-Écosse demande l'aide du public dans le cadre de son enquête sur une fusillade impliquant la police à Bathurst.

Depuis lundi, les forces policières tentent de déterminer ce qui a mené au décès de l'homme d'affaires Michel Vienneau, 51 ans, de Tracadie-Sheila.

Les Services d'identité judiciaire de la GRC d'Halifax ont terminé leur examen des lieux à 9 h, jeudi. Le périmètre de sécurité a finalement été levé et l'enquête se poursuit.

Le temps de l'enquête, les policiers de Bathurst impliqués dans la fusillade de lundi sont assignés à des fonctions administratives. Environ huit enquêteurs de la GRC sont sur place pour travailler à ce dossier.

Or, très peu de détails sont donnés sur cette enquête de la GRC. Le corps policier a confirmé l'identité de la victime seulement 48 heures après les événements.

Les enquêteurs aimeraient parler à toute personne qui a été témoin de la fusillade ou qui se trouvait dans les alentours au moment de l'incident. La GRC demande aux citoyens de composer le 506-548-6835.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.