•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fusillade à Bathurst : le peu de détails divulgués sur l'enquête est normal, selon un criminologue

vienneau-police-bathurst

Photo : Facebook

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le criminologue de Fredericton Jean Sauvageau croit que le peu de détails dévoilés par les policiers sur la fusillade de Bathurst est normal, car le processus d'enquête est toujours en cours.

« Il va falloir être patient, c'est sûr. Il va falloir attendre le résultat de l'enquête pour se prononcer sur ce qui s'est passé, ce qui aurait dû se passer, et ce qu'il faut faire dans ce contexte », dit le criminologue.

Jean Sauvageau ajoute qu'il serait très délicat pour la GRC de la Nouvelle-Écosse de commencer à divulguer certains éléments de l'enquête sans avoir l'ensemble de l'affaire.

Nous sommes tout à fait à la merci des autorités qui vont décider quand elles vont rendre public leur rapport.

Une citation de :Jean Sauvageau, criminologue. 
Plusieurs voitures de police se sont stationnées près de la gare VIA Rail de Bathurst.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Plusieurs voitures de police se sont stationnées près de la gare VIA Rail de Bathurst.

Photo : François Vigneault

Un corps policier qui enquête sur un autre

L'enquête menée par la GRC de la Nouvelle-Écosse sur le corps de police municipale de la région de Bathurst est plutôt inhabituelle dans la province, selon Jean Sauvageau.

Il affirme que ce genre d'enquête serait plus commun dans des régions comme le Québec, l'Ontario, et les États-Unis. Le criminologue croit que les autorités essaient de créer « un minimum de crédibilité pour l'enquête » en faisant appel à un corps policier de l'extérieur du Nouveau-Brunswick.

Un homme de Tracadie-Sheila tué

Lundi, vers 11 h 25 (HA), l'homme d'affaires de 51 ans Michel Vienneau de Tracadie-Sheila, au Nouveau-Brunswick, a été abattu par un policier de la police de Bathurst lors d'une intervention près de la gare de Via Rail.

Michel Vienneau était le propriétaire du commerce Liaison Électronique.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Acadie