•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un programme d'immersion française populaire cause des maux de tête au Manitoba

L'école LaVérendrye située sur la rue Lilac à Winnipeg.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada

L'école LaVérendrye à Winnipeg est aux prises avec un problème de surpopulation en raison de la popularité de son programme d'immersion française.

Le comité de parents est inquiet de la situation. « Plusieurs locaux ont perdu leur vocation d'origine. Nous sommes en train de perdre ce qui fait de l'école sa particularité », affirme la présidente du comité Stacy Huard-Bernuy.

Une classe portative a été installée dans la cour de l'établissement scolaire, la bibliothèque sert aussi de local de musique et la salle d'informatique sera bientôt transformée en salle de classe.

L'école La Vérendrye accueille en ce moment une cinquantaine d'élèves de plus que sa capacité et les inscriptions continuent d'augmenter chaque année. Ce problème est très répandu au sein des écoles de la Division scolaire de Winnipeg.

« Ça augmente rapidement et nous avons un problème important pour tous les programmes d'immersion française au sein de la Division scolaire de Winnipeg », indique le président de l'organisme scolaire Mark Wasyliw.

Pour corriger la situation à l'école La Vérendrye, la Division scolaire de Winnipeg propose de bonifier le projet d'agrandissement de l'établissement qui est à l'étude depuis 2013.

« Nous allons retourner voir la province et demander davantage d'argent pour rénover l'intérieur de l'école », explique M. Wasyliw.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Manitoba

Éducation