•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Amanda Lang dans la tourmente

Embarras à la CBC
Radio-Canada

La direction de CBC defend sa journaliste économique Amanda Lang, citée dans une nouvelle controverse. Selon le site Internet Canadaland, la journaliste vedette se serait placée en situation de conflit d'intérêts dans une affaire impliquant la banque RBC.

Dans un communiqué, CBC indique que l'article « est basé sur de fausses déclarations, qu'il est trompeur et préjudiciable au diffuseur public ».

La journaliste économique réfute pour sa part les allégations, selon lesquelles elle a tenté de nuire au travail d'une de ses collègues.

La journaliste Kathy Tomlinson a publié une série de reportages sur la décision de la banque RBC de sous-traiter certains de ses services. Selon le site Internet Canadaland, la journaliste Amanda Lang aurait tenté de minimiser l'importance de l'histoire, voire même d'en éviter la diffusion. 

Amanda Lang a, de plus, publié, dans un grand quotidien, un article d'opinion favorable à la décision de la RBC.

Le journaliste de Canadaland, Jesse Brown, affirme que la journaliste vedette était en situation de conflit d'intérêts, notamment, pour avoir participé à des conférences commanditées par la RBC, pour lesquelles elle a été rémunérée.

Une version précédent du texte indiquait que « la direction de CBC refus[ait] de commenter une nouvelle controverse entourant une de ses journalistes vedettes. »

Déjà blâmée par l'ombudsman

L'ombudsman de CBC a déjà statué qu'Amanda Lang avait transgressé les normes du diffuseur public en rédigeant un article d'opinion.

La direction de CBC, tout comme Amanda Lang, a cependant refusé de répondre aux questions de Radio-Canada.

La journaliste a depuis nié les allégations dans une entrevue accordée au Toronto Star.

Avec les informations de Katherine Brulotte

Ontario

Société