•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Phase 3 de l'autoroute 85 : demande déposée ou non?

Bernard Valcourt, le ministre fédéral des Affaires autochtones

Bernard Valcourt, le ministre fédéral des Affaires autochtones

Photo : La Presse canadienne / Chris Wattie

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Qui dit vrai? Le gouvernement provincial, dont le ministre des Transports, Jean D'Amour, réclame une réponse d'Ottawa pour le parachèvement de l'autoroute 85? Ou le gouvernement fédéral, qui persiste à dire que la demande ne lui a pas été acheminée?

Encore mardi, de passage dans la région de Rivière-du-Loup, le ministre fédéral des Affaires autochtones et du Nord canadien, Bernard Valcourt, ajoutait son grain de sel. Le député de Madawaska-Restigouche, dans le nord-est du Nouveau-Brunswick, a répété que son gouvernement attendait toujours que Québec fasse parvenir ses demandes dans le cadre du programme Chantiers Canada.

Il a cependant tenu à rappeler que son gouvernement était prêt à aider au financement de la phase 3 du prolongement de l'autoroute 85.

Son collègue ministre de l'Infrastructure, des Collectivités et des Affaires intergouvernementales, Denis Lebel, a tenu le même discours la fin de semaine dernière sur son compte Twitter.

« Demandez à Jean D'Amour à quel moment a-t-il déposé formellement le projet de phase 3 à Ottawa ? », pouvait-on lire.

Denis Lebel invitait le député de Rivière-du-Loup-Témiscouata à « soumettre ses frustrations à son propre gouvernement ». M. Lebel affirmait que le fédéral était prêt à recevoir des projets depuis le mois de mars et que le Québec ne lui en avait soumis aucun.

Pourtant, le ministre Jean D'Amour a fustigé Ottawa pour son retard à agir dans le dossier, dans une déclaration faite à l'occasion d'un autre accident mortel survenu sur la route185, entre Saint-Antonin et Saint-Louis-du-Ha! Ha!, la section inachevée de ce grand chantier routier.

L'attachée de presse de M. D'Amour, Zoé Couture, a confirmé à Radio-Canada que « les négociations entre Québec et Ottawa sur Chantiers Canada se poursuivent et vont bon train », ce qui tendrait à prouver que les ministres fédéraux ont raison d'affirmer qu'aucun projet n'a encore été déposé.

Jean d'Amour est à l'extérieur du pays et n'a pu être joint.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Est du Québec