•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les comptes Twitter et YouTube du Commandement central américain piratés

Le compte Twitter du U.S. Central Command a été piraté.

Le compte Twitter du U.S. Central Command a été piraté.

Photo : Handout . / Reuters

Radio-Canada

Le Pentagone affirme qu'aucune information sensible n'a été révélée par les personnes qui ont piraté lundi les comptes Twitter et YouTube du Commandement central américain (CentCom). Les pirates informatiques affirment être des sympathisants du groupe armé État islamique (EI).

« Au nom de Dieu, le très bienveillant, le très miséricordieux, le CyberCalifat continue son cyberdjihad », a-t-on pu lire sur le compte Twitter du CentCom. « L'EI est déjà là, nous sommes dans vos PC, dans chaque base militaire américaine », affirmait un autre message.

L'un des messages envoyés par les responsables du piratage du compte Twitter de Centcom.

L'un des messages envoyés par les responsables du piratage du compte Twitter de Centcom.

Même si une liste de généraux de l'armée américaine avec leurs adresses et des informations sur des plans militaires concernant la Chine et la Corée du Nord ont aussi été publiées, le Pentagone indique que « les réseaux opérationnels militaires n'ont pas été compromis, et il n'y a pas eu d'impact opérationnel ».

Les autorités américaines notent cependant que les deux comptes ont été perturbés pour une trentaine de minutes. Selon un porte-parole du Pentagone, le département de la Défense classe l'incident au niveau de la farce, ou du vandalisme.

De son côté, le FBI dit qu'une enquête est en cours.

Quant au porte-parole de la Maison-Blanche, Josh Earnest, il a affirmé que le président Obama prend cette attaque au sérieux, soulignant cependant qu'il y a une grande différence entre le piratage d'un compte Twitter et celui d'une banque de données.

Le CentCom est l'un des neuf commandements unifiés de l'armée américaine. Il est responsable des opérations militaires menées par les Américains au Moyen-Orient, et donc des frappes faites contre l'État islamique en Irak.

Avec les informations de Agence France-Presse, et Reuters

International