•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des proches de Chérif Kouachi sont des « terroristes djihadistes », dit la justice française

Un document au nom de Chérif Kouachi

Un document au nom de Chérif Kouachi

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des proches de Chérif Kouachi, un des deux auteurs présumés de l'attentat contre Charlie Hebdo, sont des « terroristes djihadistes » et se trouvent « actuellement au Yémen et en Syrie », a déclaré vendredi soir le procureur de la République française, François Molins.

Vendredi, dans une conversation téléphonique avec BFMTV, pendant le siège contre une imprimerie de Dammartin-en-Goële qu'il a mené avec son frère Saïd et au terme duquel les deux hommes ont été abattus, Chérif Kouachi avait affirmé s'être rendu au Yémen en 2011. Il a expliqué avoir commis ses crimes au nom d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) basée dans ce pays.

Les enquêteurs tentent d'établir le parcours de Chérif Kouachi, arrêté en 2005 et condamné à trois ans de prison, dont 18 mois fermes, dans une affaire de filière d'envoi de djihadistes parisiens en Irak.

Plus tôt, un responsable américain avait annoncé que le frère aîné des Kouachi, Saïd s'était rendu au Yémen en 2011.

Mercredi, les deux frères avaient commis un carnage aux cris d'Allah Akbar dans les locaux du journal satirique Charlie Hebdo.

Avec les informations de Agence France-Presse

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.