•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La hausse de la taxe sur la prime d'assurance automobile entre en vigueur

La taxe sur la prime d'assurance automobile passe de 5 à 9%

La taxe sur la prime d'assurance automobile passe de 5 à 9%

Radio-Canada

Avec la nouvelle année, plusieurs tarifs ont augmenté au Québec. Une hausse a plutôt passé inaperçue jusqu'ici, la hausse de la taxe sur la prime d'assurance automobile de 5 à 9 %. Bien des Québécois en prendront connaissance sous peu.

Un reportage de Claude BouchardTwitterCourriel

Au cours des derniers jours, les clients du cabinet Harmonia Assurance, dont la grande majorité est couverte par Intact, ont reçu un nouveau compte. Depuis le 1er janvier, la taxe sur les primes d'assurance automobile est maintenant à 9 %. « Ils ont reçu ou ils vont recevoir une nouvelle cédule de versements bancaires qui va ajuster leurs versements pour le reste du terme », explique la directrice en assurance des particuliers chez Harmonia Assurances, Ginette Simard.

Selon le Regroupement des cabinets de courtage d'assurance du Québec, bien des Québécois seront confrontés à cette hausse sous peu. « La plupart des assureurs ont envoyé ça récemment, cette semaine pour la plupart. Certains n'ont pas encore envoyé les mises à jour aux clients. Je vous dirais qu'on s'attend à ce que le volume d'appels augmente prochainement », indique le président, Vincent Gaudreau.

Selon Ginette Simard du cabinet Harmonia Assurance, certains courtiers sont déjà confrontés à la frustration des clients. « Heureusement, la plupart des gens comprennent qu'on est aussi en otage là-dedans. Nous aussi on doit payer le fameux 9 % à partir de maintenant... On a beaucoup de commentaires comme quoi les gens ne trouvent pas ça vraiment agréable un 4 % supplémentaire », déplore-t-elle.

Les clients qui avaient payé la totalité de leur prime d'assurance avant le 31 décembre subiront cette hausse l'an prochain.

L'augmentation a été annoncée dans la mise à jour économique du ministre des Finances, Carlos Leitao, au début du mois de décembre. Il s'agit en fait d'un retour au taux de taxation qui prévalait avant le budget québécois de 1987-1988.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Abitibi–Témiscamingue

Industrie automobile