•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Journal d'Anne Frank présenté au TNM

L'actrice Mylène Saint-Sauveur dans le rôle d'Anne Frank dans la pièce Le Journal d'Anne Frank

Radio-Canada

Anne Frank est morte dans un camp de concentration, mais c'est sous la plume de l'auteur et dramaturge Éric-Emmanuel Schmitt qu'elle va revivre au théâtre dès le 13 janvier. Montée pour la première fois à Paris en 2012, la pièce « Le Journal d'Anne Frank » est mise en scène au Québec par Lorraine Pintal.

En entrevue à la radio au printemps dernier à l'émission Plus on est de fous plus on lit!, Éric-Emmanuel Schmitt dit avoir écrit la pièce parce qu'il était temps de parler de l'écrivaine Anne Frank.

Lorraine Pintal croit d'ailleurs qu'il a choisi pour son oeuvre les plus beaux passages d'écriture de la jeune auteure.

Ce sera le 70e anniversaire de son décès à Bergen-Belsen et ce sera le 70e anniversaire de la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Je trouvais qu'il y avait comme une effet entonnoir qui nous permettait tout à coup de présenter Anne Frank au public d'aujourd'hui.

Lorraine Pintal, directrice artistique et générale du TNM et metteure en scène de la pièce Le Journal d'Anne Frank

La pièce

L'histoire, racontée selon le point de vue du père d'Anne, Otto Frank, débute en 1945 à fin de la Deuxième Guerre mondiale. Sa femme et ses deux filles  sont mortes dans le camp nazi de Bergen-Belsen. Il ne lui reste que le journal intime que sa fille Anne a tenu lorsqu'ils ont vécu dans la clandestinité de 1942 à 1944. Anne révèle qu'elle adore son père et déteste sa mère. Elle décrit sa puberté et confie ses sentiments amoureux.

Les scènes de la pièce se déroulent sur deux paliers: en bas, Otto lit le journal de sa fille; on est en 1945. En haut : ce sont ses souvenirs et le monde d'Anne entre 1942 et 1944.

Les comédiens

Mylène Saint-Sauveur entame sa carrière au théâtre en grand en incarnant Anne Frank. La jeune femme de 24 ans personnifie l'adolescente entre l'âge de 13 et 15 ans.

« C'est un cadeau incroyable, c'est un tremplin formidable de pouvoir commencer au théâtre avec une gang aussi incroyable que le TNM, puis ce rôle-là venait me toucher particulièrement » explique Mylène Saint-Sauveur, qui s'est préparé en faisant un travail de recherche sur son personnage historique. 

Paul Doucet n'a pas hésité à accepter le rôle d'Otto Frank.

« Il semble parfait, mais évidemment c'est sous la plume et le regard de sa fille qui adorait son père; et je me suis demandé :''est-ce qu'il était si parfait que ça cet homme-là?'' J'ai eu beau chercher, j'ai trouvé beaucoup de documents, de documentaires sur lui, de gens qui parlaient de lui et il était effectivement un homme assez juste assez droit. »

Les acteurs Paul Doucet et Mylène Saint-Sauveur dans une scène de la pièce Le Journal d'Anne FrankAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les acteurs Paul Doucet et Mylène Saint-Sauveur dans une scène de la pièce Le Journal d'Anne Frank

Un récit encore pertinent en 2015

L'histoire d'Anne Frank est toujours d'actualité selon Paul Doucet, particulièrement ces jours-ci avec les attentats terroristes en France.

Le message qu'Anne Frank nous livre c'est un message sur l'absurdité du racisme, sur l'intolérance.

Paul Doucet

Le Journal d'Anne Frank sera présenté au TNM du 13 janvier au 7 février et partira en tournée québécoise dès le 25 février. 

Arts de la scène

Arts