•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ordinateur imbattable au poker

L'algorithme Cepheus peut gagner à coup sûr contre les meilleurs joueurs de poker Texas Hold'Em pendant 70 ans, sans flancher.

L'algorithme Cepheus peut gagner à coup sûr contre les meilleurs joueurs de poker Texas Hold'Em pendant 70 ans, sans flancher.

Photo : ICI Radio-Canada.ca

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des chercheurs de l'Université de l'Alberta ont développé un ordinateur capable de battre les meilleurs joueurs de poker.

Michael Bowling et son équipe de recherche ont créé un algorithme permettant de gagner à coup sûr en duel (heads-up) au Texas Hold'em. L'ordinateur analyse tout l'aspect mathématique du jeu et va même jusqu'à bluffer si le programme lui demande de le faire.

Le Texas Hold'em

Cette forme de poker tient son nom du fait qu'elle est née dans les salles de jeu de Las Vegas. Le but du jeu est de réaliser la plus forte combinaison de cinq cartes, appelée une main. Pour ce faire, les joueurs disposent au départ de deux cartes, cachées des autres joueurs, qu'ils peuvent combiner avec cinq autres cartes qui sont découvertes au fur et à mesure sur la table de jeu. Chaque joueur dispose donc de sept cartes. Lorsque la dernière carte est retournée sur la table de jeu, le joueur qui a la plus forte main remporte la mise.

Pour réaliser le programme Cepheus, les chercheurs ont assemblé 4000 unités de processeurs. Cepheus met deux mois pour analyser toutes les possibilités de jeu.

« Un humain pourrait s'asseoir et jouer contre le programme parfaitement pour la durée d'une vie et malgré cela il ne serait pas garanti de gagner », explique Michael Bowling. La durée d'une vie évoquée par Michael Bowling correspond à 70 années consécutives de jeu, 12 heures par jour, sept jours par semaine sans aucune interruption.

Les chercheurs croient que l'algorithme de Cepheus pourrait facilement rivaliser avec des joueurs en ligne et être très rentable. Michael Bowling et son équipe de l'Université de l'Alberta n'ont toutefois pas l'intention de lancer l'algorithme en ligne. Leur but est de produire des ordinateurs capables de prendre des décisions semblables à celles des humains.

« Notre but est de faire avancer l'art de l'intelligence artificielle. »

— Une citation de  Michael Bowling, chercheur à l'Université de l'Alberta

L'algorithme Cepheus n'est qu'un début. Il pourrait permettre de développer des systèmes pour les postes de contrôle des aéroports ou de la garde côtière.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.