•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Autre offre pour sceller le futur du pont de la rue James

Canadien National

Photo : CBC

Radio-Canada

Le Canadien National soumet à la ville de Thunder Bay, dans le nord-ouest de la province, une nouvelle offre pour la réouverture du pont pivotant de la rue James.

La proposition est basée sur le même modèle présenté l'an dernier. Le maire Keith Hobbs affirmait alors qu'une entente était en voie d'être conclue avec le Canadien National pour la réparation du pont, qui a été endommagé par un incendie.

La ville de Thunder Bay ne voulait pas s'engager financièrement pour en permettre la réparation. Le maire maintient que le Canadien National a l'obligation légale de réparer le pont, et d'en assumer tous les coûts. Le CN avait proposé de partager la facture, ce que Keith Hobbs refuse.

Le pont de la rue James relie la Première Nation de Fort William à la ville de Thunder Bay.

Alternance entre trains et voitures

Dans sa nouvelle proposition, le CN partagerait son tronçon ferroviaire avec la circulation automobile. Des feux de signalisation permettraient à la circulation d'alterner entre le passage de véhicules sur une voie et des trains.

La ville de Thunder Bay ne veut pas divulguer pour l'instant les coûts d'assurances liées à la proposition. Une recommandation sera envoyée au conseil municipal d'ici la fin du mois.

Le pont est fermé aux automobilistes depuis plus d'un an, mais des trains continuent d'y circuler.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Ontario

Société