•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Croix-Rouge canadienne exerce un impact durable en Haïti

Des travaux de reconstruction en Haïti, orchestrés par la Croix-Rouge canadienne.

Des travaux de reconstruction en Haïti, orchestrés par la Croix-Rouge canadienne.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Croix-Rouge canadienne est parvenue à secourir une personne sur deux en Haïti, à la suite du tremblement de terre qui a frappé ce pays en janvier 2010.

Cinq millions de personnes ont bénéficié de l'aide de la Croix-Rouge, une aide qui s'est déployée en trois volets successifs : d'abord l'urgence, tout de suite après le séisme, un volet durant lequel la Croix-Rouge a distribué pas moins de 2,5 millions de litres d'eau potable. Ensuite le rétablissement et, à plus longue échéance, la réduction des risques à long terme.

Ce sont les grandes lignes d'un bilan que trace l'organisation canadienne, jeudi.

On a une grande fierté d'avoir accompli ce travail et on est redevables envers les particuliers et les sociétés qui ont contribué à notre collecte de fonds.

Une citation de :Carl Boisvert, membre de l'équipe des communications de la Croix-Rouge canadienne, division du Québec

Au total, 222 millions de dollars ont été consacrés à Haïti, grâce à la collecte de fonds qui avait été orchestrée au Canada dans les semaines suivant le tremblement de terre. Ces fonds ont servi par exemple à instaurer un hôpital de campagne, ou encore à procurer des solutions d'hébergement à 19 000 familles, soit environ 95 000 personnes.

Cinq ans après le séisme, la Croix-Rouge canadienne affirme avoir dépensé environ 90 % des 222 millions $ qu'elle avait récoltés.

La plus grande partie de la somme restante, soit 32 millions de dollars, servira à des initiatives durables en santé, comme la formation des bénévoles de la Croix-Rouge haïtienne, le stockage de matériel d'urgence et la formation en premiers soins.

Conrad Sauvé, de la Croix-Rouge canadienneAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Conrad Sauvé, de la Croix-Rouge canadienne

Pour la Croix-Rouge canadienne, ce fut l'intervention la plus importante de son histoire dans un seul pays, a souligné Conrad Sauvé, secrétaire général et chef de la direction de la Croix-Rouge canadienne.

Un programme de santé dans la région de Jacmel

La Croix-Rouge n'agit pas seule dans son intervention en Haïti; elle a pour partenaires le CHU Sainte-Justine, l'Unité de santé internationale de l'Université de Montréal et l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal. Cette collaboration a permis la création d'un programme de santé qui se poursuivra jusqu'en 2020 et qui consiste à améliorer l'accès aux services de santé dans la région de Jacmel, notamment par l'érection d'un nouveau bâtiment pour l'hôpital de Jacmel. 

« Après 4 ans d'implication dans ce programme, nous observons des changements importants à l'hôpital Saint-Michel », explique le Dr Dickens Saint-Vil, chef de la division de chirurgie pédiatrique au CHU Sainte-Justine.

Ces changements sont : 

  • diminution du taux de mortalité néonatale à la suite de l'adoption de nouvelles pratiques de soins;
  • changement de pratiques dans l'accompagnement des femmes lors de l'accouchement;
  • réorganisation du service de l'urgence afin d'assurer une meilleure prise en charge des patients;
  • augmentation de la disponibilité des médicaments à la pharmacie
  • mise sur pied d'un service d'entretien et de réparation des équipements médicaux.

Selon Carl Boisvert de la Croix-Rouge canadienne, ce projet intégré avec notamment le CHU Sainte-Justine est une première, de par son envergure et de par les fonds investis, qui sont de de 35 millions de dollars. 

Avec les informations de La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.