•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les dessinateurs vedettes de Charlie Hebdo sont morts

De gauche à droite : Charb, Cabu, Wolinski, et Tignous

De gauche à droite : Charb, Cabu, Wolinski, et Tignous

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Parmi les victimes de l'attentat commis mercredi au siège de Charlie Hebdo figurent plusieurs des dessinateurs vedettes du journal. Selon des sources judiciaires, Charb, Cabu, Wolinski et Tignous ont péri aux mains des assaillants.

Cette annonce résulte d'une identification faite sur place par un survivant, a précisé le parquet français.


Stéphane Charbonnier, alias « Charb », était le directeur de Charlie Hebdo. C'est lui qui dessinait la plupart des pages frontispices de l'hebdomadaire. Il avait 47 ans.

Jean Cabut, dit « Cabu », était âgé de 76 ans. Père du chanteur Mano Solo, il travaillait aussi pour Le Canard enchaîné, un autre hebdomadaire satirique français.

Georges Wolinski, 80 ans, collaborait avec plusieurs publications, dont Charlie Hebdo, mais aussi L'Humanité, Le Nouvel Observateur et Paris-Match. Ses dessins, souvent osés, lui ont valu de nombreux prix au cours de sa carrière, dont la Légion d'honneur et le Grand prix de la ville d'Angoulême.

Enfin, Bernard Verlhac, qui avait emprunté le nom de plume « Tignous », dessinait également pour Marianne et Fluide glacial.

Avec les informations de Agence France-Presse

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.