•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le parc national Kluane au Yukon a un nouveau lac

Le nouveau lac du parc national Kluane.

Le nouveau lac du parc national Kluane a été formé par un glissement de terrain causé par de l'activité sismique.

Photo : Parcs Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L'activité sismique dans le sud-ouest du Yukon est responsable de la naissance d'un nouveau lac dans le parc national Kluane, selon des géologues. Les secousses ont provoqué un glissement de terrain qui a bloqué le ruisseau Vulcan, provoquant ainsi la création du lac.

Le ruisseau Vulcan est tributaire de la rivière Slim's qui se jette dans le lac Kluane près du centre pour visiteurs Tachäl Dhäl.

Le nouveau lac a été découvert en septembre par un employé du parc en congé. Sean Pociuk était en randonnée sur une piste qui longe le ruisseau Vulcan quand il est tombé sur un glissement de terrain qui lui semblait tout récent. « Des mottes de terre tombaient toujours », explique-t-il, ajoutant qu'il a vu des bouts de pergélisol qui dépassaient.

Les glissements de terrain passent souvent inaperçus dans le parc Kluane selon son responsable de la conservation des ressources Craig McKinnon. « En 25 ans de carrière, c'est le premier dont j'entends parler », note-t-il.

Un déclencheur non identifié

Les experts n'ont pas identifié exactement ce qui a déclenché le glissement de terrain, mais selon la géologue des dépôts meubles de la commission géologique du Yukon, Panya Lipovsky, l'activité sismique a fragilisé la roche de la région de Kluane au cours des ans. « C'est un des secteurs avec l'activité sismique la plus importante au Yukon », explique-t-elle. « Le glissement de terrain a eu lieu près de la faille de la rivière Duke qui est la plus active du territoire. »

Le lac formé par le glissement de terrain mesure environ 350 mètres de long et 80 mètres de large, selon Craig McKinnon. Il se trouve à plusieurs kilomètres au-dessus de la piste Slim's Est qui est fréquentée par environ 40 randonneurs par année, selon le responsable de la conservation des ressources. Celui-ci ajoute que le glissement n'a pas encore entraîné de fermetures de pistes et qu'ils continueront d'évaluer la situation jusqu'à la fin du printemps.

Craig McKinnon suggère toutefois aux visiteurs de ne pas emprunter la piste qui longe le ruisseau Vulcan et de ne pas s'attarder sur l'éventail alluvial de la piste Slim's Est.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.