•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bernard « Rambo » Gauthier fait appel de sa condamnation pour intimidation

Bernard Gauthier, dit « Rambo »
Bernard Gauthier, dit « Rambo »
Radio-Canada

Le représentant syndical de la FTQ-Construction sur la Côte-Nord, Bernard « Rambo » Gauthier, fait appel de sa condamnation pour intimidation à l'endroit d'un entrepreneur en construction de Sept-Îles.

Au début du mois de décembre, la Cour du Québec l'avait reconnu coupable d'avoir intimidé l'entrepreneur Frédéric Boucher lors de la grève de l'industrie de la construction en juin 2013.

Après avoir entendu les témoins, le juge Michel Parent avait statué que l'entrepreneur avait bel et bien été intimidé par les insultes, les invectives et les menaces de violence de Bernard Gauthier à son endroit et qu'il avait alors craint pour sa sécurité.

Le juge avait donc reconnu Bernard Gauthier coupable d'intimidation et avait fixé la prochaine audience pour les représentations sur sa peine au 3 février.

Bernard Gauthier est passible d'une peine maximale de six mois de prison et d'une amende. 

Le représentant syndical estime être un bouc émissaire. 

Avec les informations de La Presse canadienne

Est du Québec

Société