•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le prix de l’essence baisse à 99,9 ¢ le litre, le ton monte à L’Ascension

L'essence est vendu 99,9 cents le litre à la station-service de L'Ascension

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le propriétaire de la station-service Sonerco de L'Ascension-de-Notre-Seigneur, Régis Laforge, maintient le prix de l'essence ordinaire à 99,9 ¢ le litre, malgré la menace de guerre de prix de concurrents.

Il pourrait même réduire le prix à 98,9 ¢ le litre mercredi. Les autres détaillants de la région ont réagi mardi en réduisant le prix du litre d'essence ordinaire de 2 ¢, affichant un prix de 1,05 $. 

Depuis trois mois, M. Laforge a décidé de garder une marge de profit de 6 ¢ le litre sur l'essence qu'il vend, estimant que c'est suffisant et qu'il vole ses clients lorsqu'il exige une marge de profit plus élevée.

La station-service Sonerco est la seule dans la municipalité de L'Ascension, et Régis Laforge souhaite maintenir la relation de confiance avec ses clients.

« Le lien qui s'est créé avec les clients, c'est quelque chose qu'ils veulent préserver, affirme la fille du propriétaire. Ce n'est pas pour le profit, c'est une relation qu'ils veulent maintenir avec les consommateurs. »

Le détaillant a toutefois reçu un appel d'un fournisseur qu'il refuse d'identifier le mettant en garde contre d'éventuelles représailles des grandes pétrolières qui pourraient déclencher une guerre de prix dans la région.

Le groupe F. Dufresne, propriétaire de la bannière Sonerco, confirme que les franchisés sont libres d'établir le prix de l'essence.

Craintes des détaillants indépendants

Le représentant régional de l'Association québécoise des indépendants du pétrole, Éric Larouche, affirme que les détaillants indépendants aimeraient avoir plus de contrôle sur les prix.

Il mentionne cependant que le danger d'une guerre de prix est toujours présent et que la dernière, en 2006, leur a fait très mal.

Le marché va faire son travail très bientôt, j'en suis convaincu.

Éric Larouche, représentant régional de l'Association québécoise des indépendants du pétrole

Éric Larouche souligne aussi que la station-service exploitée par Régis Laforge au Lac-Saint-Jean vend quelque 3 millions de litres d'essence, ce qui la place en bonne position.

« D'autres n'ont pas cette chance et n'ont pas plus de 1 million de litres, dit-il. Le volume moyen au Saguenay-Lac-Saint-Jean n'est pas très élevé. »

Appui populaire

L'initiative de Régis Laforge a mis peu de temps à trouver des appuis au sein du public. Une page Facebook Supportons Régis a été créée. En moins d'une journée, plus de 6600 personnes avaient manifesté leur support.

Indicateurs du prix de l'essence

Selon la Régie de l'énergie du Québec, l'indicateur quotidien du coût d'acquisition de l'essence ordinaire pour le 6 janvier se situe à 0,91 $ dans le secteur de la municipalité régionale de comté (MRC) de Lac-Saint-Jean-Est.

De son côté, CAA Québec estime que le prix réaliste de l'essence pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean devrait être de 1 $.

Saguenay–Lac-St-Jean

Économie