•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une vague de froid gèle le pays

Des itinérants passent la nuit à l'extérieur par un froid sibérien.

Des itinérants passent la nuit à l'extérieur par un froid sibérien.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un froid polaire sévit sur la majeure partie du Canada, d'Edmonton à Halifax en passant par Toronto, où un homme est mort vraisemblablement gelé. Il a été trouvé, sans signes vitaux, mardi, dans un abribus du centre-ville de la métropole canadienne, où il fait -10 degrés.

Des sans-abri montréalais ont également passé la nuit de lundi à mardi à la belle étoile malgré le froid. Bien qu'il reste des places dans les refuges, certains préfèrent dormir dehors pour conserver leur liberté. Ils refusent de se conformer aux règles imposées dans les refuges, comme celle de ne pas consommer d'alcool ni de drogue.

Des policiers délogent des itinérants dans le centre-ville de Montréal.

Des policiers délogent des itinérants dans le centre-ville de Montréal.

D'ailleurs, les policiers du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont jugé bon de déloger une trentaine de sans-abri qui avaient trouvé refuge la nuit dernière sous la structure du square Viger. Les policiers étaient accompagnés de travailleurs sociaux et d'infirmières et ils ont convaincu les itinérants de se lever afin qu'ils puissent se réchauffer.

En conférence de presse mardi après-midi, le vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Harout Chitilian, a affirmé que les refuges ne refusent personne, et le SPVM fait le tour des endroits habituels pour inciter les sans-abri à aller dans les refuges.

L'itinérance dans le froid : reportage de Normand Grondin

Un froid intense qui traverse le pays

La vague de froid se poursuit au pays mardi soir, notamment dans l'ouest. Selon les données d'Environnement Canada, le mercure affiche -25 degrés à Saskatoon, -23 à Winnipeg et -22 à Regina, alors que la situation s'est quelque peu améliorée à Edmonton (-18).

Dans l'Est canadien, Fredericton grelotte sous les - 21 degrés, pas loin des - 20 enregistrés à Québec et des -19 observés à Charlottetown. Halifax se console avec -14 degrés. Le mercure est quelque peu remonté depuis hier à Montréal (-9), Ottawa (-10) et Toronto (-10).

L'une des températures les plus glaciales au Canada a été enregistrée à Mistissini, au Québec, soit -42 degrés. Le facteur de refroidissement éolien a même entraîné la température ressentie autour de -45 en Abitibi, au Saguenay, au Lac-Saint-Jean et en Gaspésie.

Les conditions arctiques, malgré un léger réchauffement au cours des prochaines heures, devraient durer quelques jours.

Environnement