•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Froid à Toronto : deux abris temporaires ouverts

La victime a été trouvée dans cet abribus du centre-ville.

Photo : Annie Poulin

Radio-Canada

Le maire de Toronto, John Tory, ordonne l'ouverture de deux abris pour se réchauffer, après qu'un homme ait été trouvé gelé tôt mardi matin au centre-ville.

Des militants antipauvreté, qui s'étaient enfermés dans le hall d'entrée du bureau du maire pour réclamer l'ouverture d'un refuge additionnel pour sans-abri, affirment qu'il s'agit d'un pas dans la bonne direction.

Normalement, il faut que le mercure chute sous -15 °C pour qu'une alerte au froid soit décrétée, entraînant l'ouverture d'abris temporaires et d'édifices municipaux durant la nuit. 

Encore une autre personne morte dans la rue. Il faut que ça change.

Gaétan Héroux, militant du groupe OCAP

La Ville de Toronto demande aussi à ses refuges d'assouplir leurs règlements pour que personne ne se retrouve à la rue. D'autres mesures ont aussi été annoncées pour venir en aide aux itinérants.

La victime de mardi n'avait pas de signes vitaux lors de l'arrivée des secours. Il a été transporté d'urgence à l'Hôpital St.Michael's, où son décès a été constaté. Un policier a conduit l'ambulance, pendant que les ambulanciers tentaient de le réanimer, en vain.

Le quinquagénaire, connu des policiers après avoir été sans-abri dans le passé, était dans un abribus du carré Yonge-Dundas. Il ne portait qu'un t-shirt et un jeans, selon la police, qui ajoute qu'il avait un bracelet d'hôpital au poignet. Or, le refroidissement éolien était de -18 lorsqu'il a été trouvé peu avant 6 h ce matin.

Selon les policiers, le froid a sans doute contribué à sa mort, mais on ne sait pas si d'autres facteurs étaient en cause. Les policiers tentent de déterminer comment la victime s'est retrouvée là en simple t-shirt et si l'homme avait consommé de la drogue ou de l'alcool.

La Santé publique de Toronto devrait d'ailleurs émettre une première alerte au froid mercredi à Toronto, alors que les mercures devraient descendre sous les -15 °C.

La ville offre 4 398 lits pour les sans-bris. Le taux d'occupation, selon les plus récentes statistiques, est de 93 %.

Deuxième victime possible

Un autre homme, un sans-abri alcoolique selon le Toronto Sun, avait été trouvé mort lundi matin dans un camion stationné dans l'ouest de la ville, où il aurait passé la nuit pour tenter de se protéger du froid. 

Plus tôt mardi, le maire Tory avait affirmé que « la mort de toute personne dans la rue est inacceptable ».

Ontario

Justice et faits divers