•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Winnipégois qui aurait laissé sa mère mourir au sol est accusé

Un reportage de Laurence B. Lemaire
Radio-Canada

Un homme de 62 ans de Winnipeg est accusé d'avoir laissé sa mère mourir sur le sol de leur maison où elle était tombée et gisait blessée.

L'incident a eu lieu en novembre à la résidence que Ron Siwicki partageait avec sa mère de 90 ans dans le quartier Garden City de Winnipeg.

La mère de Ron Siwicki est tombée et ne pouvait pas se lever seule, explique la police qui ajoute que son fils n'a pas demandé d'aide médicale.

Ron SiwickiRon Siwicki, un musicien connu de Winnipeg, aurait laissé sa mère mourir alors qu'elle gisait blessée sur le sol de leur maison.

L'avocat de Ron Siwicki explique qu'il a posé une couverture sur sa mère et lui a donné des boissons nutritives et de l'eau. Sa mère est morte cinq jours plus tard.

Ron Siwicki a été accusé de négligence criminelle entraînant la mort et de ne pas avoir fourni les choses nécessaires à l'existence.

Un de ses amis de longue date le décrit comme un musicien talentueux et un fils dévoué. Ron Siwicki est un musicien connu de Winnipeg. « Nous croyons qu'il y a injustice, dit Glenn MacRae, j'espère que nous arriverons à faire appel à la compassion d'un juge et de lui faire comprendre que cet homme n'est pas une menace. »

Glenn MacRae a ajouté que Ron Siwicki devrait pouvoir s'occuper des affaires de sa mère tout en notant qu'il a possiblement fait un mauvais choix. « C'est un homme honnête qui a possiblement fait une erreur de jugement », souligne-t-il.

L'avocat de Ron Siwicki a déclaré que la mère de celui-ci ne voulait pas continuer à vivre et ne voulait pas qu'il appelle à l'aide.

Manitoba

Justice et faits divers