•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La première tempête hivernale de 2015 traverse la C.-B.

Aldergrove, en Colombie-Britannique, a reçu sa première tempête hivernale de l'année dimanche.

Aldergrove, en Colombie-Britannique, a reçu sa première tempête hivernale de l'année dimanche.

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Environnement Canada a émis dimanche un avertissement de tempête hivernale pour la majorité des régions de la Colombie-Britannique.

La première tempête hivernale de 2015 a amené principalement de la pluie sur Métro Vancouver et sur l'île de Vancouver. D'autres régions de la province comme la vallée du Fraser et les secteurs intérieurs ont toutefois reçu une bonne bordée de neige dimanche matin.

Des accumulations totales de 20 à 40 cm sont prévues sur la route Sea-to-Sky (route 99), de West Vancouver à Squamish. Selon Environnement Canada, la neige devrait se changer en pluie près de West Vancouver dimanche après-midi quand de l'air chaud du Pacifique envahira la région. De la pluie verglaçante devrait ensuite survenir près de Squamish en soirée et au cours de la nuit.

De grandes quantités de pluie, soit plus de 50 mm, sont à prévoir dimanche soir jusqu'à lundi, sur la partie est de la vallée du Fraser.

Environnement Canada prévoit des précipitations de plus de 50 mm d'ici lundi dans la vallée du Fraser.
Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Environnement Canada prévoit des précipitations de plus de 50 mm d'ici lundi dans la vallée du Fraser.

Photo : ICI Radio-Canada

La tempête frappe fort l'intérieur

L'intérieur de la Colombie-Britannique subira le pire de la tempête hivernale. Les accumulations de neige les plus importantes sont attendues sur la route Coquihalla qui lie Hope à Merritt, et sur la route entre Merritt et Kelowna dans l'Okanagan.

Environnement Canada rappelle que les surfaces comme les routes, les rues et les trottoirs peuvent être difficiles à sillonner en raison des conditions hivernales dangereuses.

Les automobilistes devraient être prêts à composer avec des conditions routières changeantes qui se détériorent rapidement, selon le site Web d'Environnement Canada.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.