•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déversement d'essence à Rimouski : la fuite est maîtrisée

Des pompiers sur les lieux de la fuite

Des pompiers sur les lieux de la fuite

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2015 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le déversement d'essence qui s'est produit aux installations de Suncor de Rimouski, dans le Bas-Saint-Laurent, en début de soirée, jeudi, est contrôlé, selon les autorités municipales. L'aéroport de Rimouski a toutefois été fermé pour une période de 48 heures en raison des risques que comportent les émanations d'essence.

La fuite provenait d'une fente dans une valve d'entrée du réservoir qui contenait deux millions de litres d'essence. L'essence est, depuis 3 h la nuit dernière, récupérée à la source de la fuite pendant que des employés de Suncor transvident le contenu du réservoir problématique vers un autre.

Des citoyens, inquiets de la forte odeur d'essence, ont averti les autorités.

« La Sûreté du Québec m'a contacté à 18 h 22 hier soir, a déclaré le superviseur du terminal de Suncor à Rimouski, Claude Schink. Ils m'ont dit qu'il y avait une forte odeur d'essence aux alentours du terminal de Rimouski. » Après une tournée du parc des réservoirs, M. Schink a identifié le réservoir 117 comme étant à la source du déversement.

Dépêchés sur les lieux vers 19 h jeudi soir, les pompiers ont rapidement établi un périmètre de sécurité avant d'appliquer de la mousse ignifuge sur l'essence, qui s'était répandue sur le sol, afin d'assurer la sécurité des travailleurs d'urgence et éliminer les risques d'embrasement.

Une équipe a ensuite installé des équipements permettant de pomper dans un camion-citerne l'essence qui s'échappe de la valve du réservoir. Le déversement a ainsi été jugulé même si l'essence s'échappait toujours du réservoir.

Suncor et Urgence-Environnement feront enquête

Parallèlement, des équipes s'affairent à transvider le contenu du réservoir vers un autre réservoir sécuritaire. Selon Suncor, les trois quarts du contenu du réservoir défectueux ont été transvidés, jusqu'à maintenant.

Le tout s'est produit sur le terrain de la société Suncor protégé par un bassin de rétention qui peut contenir jusqu'à 15 millions de litres d'essence.

Bien que le déversement soit circonscrit, la société devra ensuite procéder au nettoyage du terrain.

Les pompiers et les équipes d'Urgence-Environnement ont arpenté la ville afin de contrôler la qualité de l'air en plus d'arpenter le réseau sanitaire afin de prévenir les risques d'embrasement des émanations d'essence. « Aucune lecture ne nous laisse croire qu'il y aurait un quelconque danger pour les citoyens », précise le responsable du Service des incendies de Rimouski, Jean-Sébastien Meunier.

Suncor et Urgence-Environnement mèneront une enquête afin de déterminer les causes du bris de la valve qui a entraîné la fuite d'essence.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec