•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le NCSM Fredericton prend la mer

Chargement de l’image

Le NCSM Fredericton, en 2009

Photo : La Presse canadienne / ANDREW VAUGHAN

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La frégate NCSM Fredericton a quitté le port d'Halifax mardi pour une mission en mer Méditerranée.

Le navire et son équipage prennent part à la mission de l'OTAN liée à la situation en Ukraine.

Le ministre de la Défense nationale, Rob Nicholson, s'est rendu à Halifax pour assister au départ de la frégate.

« Le Canada est fier d'offrir une solide contribution dans le cadre des mesures d'apaisement mises de l'avant par l'OTAN et démontre ainsi son inébranlable soutien envers ses alliés. »

— Une citation de  Rob Nicholson, ministre de la Défense nationale du Canada

La frégate remplacera le NCSM Toronto, dont le déploiement achève. Le NCSM Toronto fait partie de la Force navale permanente de l'OTAN depuis août 2014.

Le NCSM Fredericton devrait être déployé pour une période similaire de six mois à la suite de la rencontre des bateaux, qui aura lieu en Espagne. Le NCSM Fredericton est la première frégate à avoir bénéficié d'un programme de modernisation de 4,3 milliards de dollars pour participer à l'opération de l'OTAN.

Le bateau dispose d'un nouveau système de gestion du combat, des systèmes de radars réaménagés, des instruments de communication mis à jour et des missiles d'une génération plus récente. Il est parti mardi avec un équipage d'environ 250 personnes et un hélicoptère Sea King CH-124 à son bord.

« Nous sommes excités et prêts à poursuivre l'excellent travail accompli par le NCSM Toronto en vue de perpétuer la tradition d'excellence opérationnelle de la Marine royale canadienne », affirme le capitaine de la frégate, Jeff Murray.

Le NCSM Toronto a été éprouvé par un incendie qui s'est déclaré dans une salle de machines, le jour de Noël. Tout l'équipage est sain et sauf, même si certains ont dû recevoir des traitements après avoir été exposés à de la fumée.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.