•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fin prématurée du contrat pour l’implantation du programme Lean

Le ministre de la Santé, Dustin Duncan

Le ministre de la Santé, Dustin Duncan

Photo : Stefani Langenegger/CBC

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le ministère de la Santé de la Saskatchewan a annoncé lundi qu'il mettra fin au contrat avec la firme de consultants John Black and Associates (JBA) pour la mise en place du programme Lean dans le système de santé de la province (Nouvelle fenêtre).

Selon le communiqué du ministère, les autorités régionales et les organisations de santé de la province ont acquis une connaissance suffisante du programme puisque 200 employés ont obtenu leur certification de leader Lean. Le contrat devait se terminer en juin 2015 avec une possibilité de prolongation jusqu'en septembre, mais le ministère a donné un préavis de 90 jours pour mettre fin au contrat en mars 2015.

« Bien que notre relation avec JBA a été fructueuse en termes d'amélioration de service et en réduction des coûts, nous croyons avoir atteint un point où nous pouvons aller de l'avant par nous-mêmes. »

— Une citation de  Dustin Duncan, ministre de la Santé

Malgré la fin du contrat, le ministre de la Santé, Dustin Duncan, a affirmé que la province maintenait sa volonté de maintenir le programme Lean à l'intérieur du système de santé. Selon lui, le programme a permis d'améliorer plusieurs indicateurs de qualité, dont les temps d'attente pour certains services et le nombre d'IRM effectuées.

Le programme Lean devait coûter 40 millions de dollars en quatre ans au gouvernement en plus d'un contrat de 17 millions avec l'entreprise Kaizen Promotion Office. Le communiqué du ministère de la Santé ne révèle pas si la fin prématurée du contrat aurait un impact sur ces dépenses.

Un programme fortement critiqué par le NPD

Le Nouveau Parti démocratique de la Saskatchewan a beaucoup critiqué ce programme au cours des derniers mois après avoir obtenu des informations sur la rentabilité du programme et sur les coûts engendrés par celui-ci. Le NPD avait entre autres découvert que des traducteurs japonais étaient engagés au coût de 600 $ par jour pour accompagner les formateurs japonais qui eux étaient payés 3500 $ par jour.

Le NPD avait aussi obtenu des documents qui indiquent que les économies obtenues en vertu du programme Lean seraient insignifiantes. Selon le NPD, les documents démontrent que les quatre autorités régionales de santé pour lesquelles des informations ont été obtenues ont économisé moins de 60 000 $ à ce jour.

Une responsable du ministère de la Santé avait contredit le NPD en affirmant que le gouvernement avait réalisé des économies de 57 millions. Selon elle, la majorité des économies ont été effectuées grâce à une meilleure gestion des stocks de vaccins et produits sanguins.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.