•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un jeune Noir tué par la police près de Ferguson

Des affrontements entre policiers et manifestants ont éclaté après la mort d'un jeune homme à Berkeley, au Missouri

Des affrontements entre policiers et manifestants ont éclaté après la mort d'un jeune homme à Berkeley, au Missouri

Photo : La Presse canadienne / David Carson

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un Afro-Américain de 18 ans a été tué mardi par un policier dans une station-service de Berkeley, dans la banlieue de Saint Louis, non loin de Ferguson, où la mort de Michael Brown, en août, avait donné lieu à plusieurs nuits d'émeutes.

Le policier avait été appelé pour un vol à la station d'essence vers 23 h 15. Il s'est approché du garçon de 18 ans et d'un autre homme pour les questionner, puis le premier a pointé un pistolet en sa direction, a indiqué le chef de police du comté de Saint-Louis, Jon Belmar. L'agent a tiré trois coups de feu, dont un a atteint mortellement le jeune Noir.

L'autre suspect a pris la fuite. L'arme à feu a été retrouvée sur les lieux.

« Craignant pour sa vie, l'agent a ouvert le feu à plusieurs reprises et a blessé mortellement le sujet. »

— Une citation de  Porte-parole de la police du comté de Saint Louis

La police du comté de Saint Louis a rendu publique la vidéo de surveillance. Le chef de police Jon Belmar a souligné que « de mauvais choix ont été faits ». À son avis, le policier aurait pu utiliser un pistolet Taser, par exemple, ou porter une minicaméra.

« Rien de comparable » avec Ferguson

Lors d'une conférence de presse, le maire de Berkeley Theodore Hoskins a souligné que les drames de Ferguson et de Berkeley n'avaient « rien de comparable ».

« Nous avons une majorité de policiers noirs dans la ville. Le maire est noir, l'administrateur de la ville est noir, le directeur des finances est noir, le chef de la police est noir.
Nos policiers sont plus attentifs », a-t-il affirmé. 

Manifestations nocturnes

Un homme arrêté par la police.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo : La Presse canadienne / David Carson

Ce nouveau décès d'un jeune Noir des mains d'un policier blanc a vite attisé la colère de la population, même si cette fois, le suspect était armé, contrairement à Michael Brown à Ferguson, Darren Wilson à New York et au garçon de 12 ans à Cleveland.

Quelques centaines de personnes se sont rassemblées dans la nuit sur les lieux de la fusillade, et des affrontements ont éclaté avec les forces de l'ordre.

Des vitrines ont été vandalisées et des vitres de voiture ont été brisées. La police a utilisé du gaz poivré pour tenter de contenir le groupe de manifestants en colère. Les gens se sont finalement dispersés aux petites heures du matin.

Au final, deux policiers ont été blessés et quatre manifestants ont été arrêtés.

Les autorités n'ont pas identifié l'homme abattu, mais le journal local St. Louis Post-Dispatch, rapporte qu'une femme sur les lieux de la fusillade s'est présentée comme la mère du jeune homme tué, qui se nommerait Antonio Martin. Ce dernier était connu des policiers. 

Nouvel épisode dans les tensions avec la police

Les relations entre la police et la communauté noire sont tendues aux États-Unis depuis la mort de Michael Brown, 18 ans, abattu par un policier. Des semaines de manifestations et d'émeutes ont agité la région de Saint Louis.

Les rassemblements ont repris de plus belle lorsqu'un grand jury a décidé de ne pas accuser le policier responsable, Darren Wilson. 

La tension a été ravivée début décembre, après la décision d'un grand jury de ne pas porter d'accusation contre le policier responsable de la mort d'Eric Garner à New York. Des milliers de manifestants ont exprimé leur colère dans les rues de New York et de Washington.

Noirs abattus par des policiers blancs aux États-Unis cette année

  • 9 août : Alors qu'il n'était pas armé, Michael Brown, 18 ans, est atteint de six projectiles d'arme à feu à Ferguson, dans le Missouri, provoquant de violentes émeutes dans la région.
  • 17 juillet : À New York un policier blanc étrangle Eric Garner, un homme noir soupçonné de vendre des cigarettes illégalement. M. Garner n'était pas armé au moment de l'intervention. Le policier n'a pas été accusé.
  • 20 novembre : Akai Gurley, un père de famille de 28 ans, est tué par balle « par accident » par un jeune policier blanc dans une cage d'escalier mal éclairée d'une HLM de Brooklyn, à New York.
  • 22 novembre : Tamir Rice, 12 ans, est abattu par un policier blanc dans un parc à Cleveland alors qu'il manipulait une fausse arme dans une aire de jeux.

Vidéo de surveillance publiée par la police :

Pour voir la vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

Avec les informations de Reuters, La Presse canadienne, et Agence France-Presse

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.