•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un an après le verglas : les Torontois craignent toujours les arbres

Un après le verglas : Les Torontois craignent toujours les arbres

Un an après la tempête de pluie verglaçante qui a durement frappé la région de Toronto, plusieurs résidents se méfient toujours des dommages que peuvent causer les arbres.

C'est le cas de Deirdre Thompson, qui raconte qu'une dizaine d'arbres de son quartier se sont affaissés l'hiver dernier. Elle-même en a perdu trois sur son terrain.

« À cause du vent et de la glace, ce n'est pas une surprise qu'ils soient tombés », dit-elle.

Cette année, avant le début de la saison froide, plusieurs voisins ont fait élaguer leurs arbres, raconte la Torontoise.

Un phénomène que confirme l'émondeur Todd Irvine, qui remarque toutefois que certains propriétaires vont trop loin.

Enlever trop de branches blesse l'arbre et peut causer sa mort

Todd Irvine, émondeur

Malgré les risques, il estime que le nombre de propriétaires qui demandent de tailler un arbre au maximum a doublé cette année.

Cette crainte du verglas a également fait diminuer la demande en arbrisseaux, selon Janet McKay, directrice de LEAF, un organisme qui aide les propriétaires à choisir leurs arbres.

« On observe une baisse de la demande de l'ordre de 10 % à 15 %. »

Janet McKay affirme cependant que la majorité des résidents apprécient les arbres et croient qu'ils sont désirables.

Quant à Deirdre Thompson, elle espère qu'au printemps, de nouveaux arbres seront plantés dans son quartier.

D'après le reportage d'Annie Poulin

Ontario

Conditions météorologiques