•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Colombie-Britannique touchée par une souche de grippe aviaire rare

Volaille (archives)

Volaille (archives)

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La souche de grippe aviaire qui fait en sorte que près de 250 000 poulets ou dindes sont morts ou en voie d'être euthanasiés en Colombie-Britannique n'a encore jamais été observée en Amérique du Nord, selon des scientifiques.

L'Agence canadienne d'inspection des aliments a confirmé que l'influenza aviaire hautement pathogène H5N2 avait été détectée dans 11 fermes du sud de la province et dans l'État de Washington, chez des oiseaux sauvages.

Des oiseaux sauvages du Canada subissent actuellement des tests. Le virus, jusqu'à maintenant, ne s'est pas encore propagé à l'extérieur des fermes.

Les aviculteurs doivent renforcer leurs mesures de biosécurité et rapporter tout symptôme suspect aux autorités concernées.

Les fermiers sont d'ailleurs eux-mêmes examinés par des professionnels de la santé, même si la grippe aviaire n'est pas censée affecter les humains. 

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.