•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jimmy James, légende de la musique country d'Abitibi-Témiscamingue, est décédé

Jimmy James, légendaire chanteur country de Rouyn-Noranda, est décédé
Jimmy James, légendaire chanteur country de Rouyn-Noranda, est décédé Photo: BAnQ Rouyn-Noranda

Le légendaire chanteur country d'Abitibi-Témiscamingue, Jimmy James, est mort hier, 18 décembre. Il serait décédé d'une cause naturelle à sa résidence du secteur de Nashville, au Tennessee.

Un article de Félix B. DesfossésTwitterCourriel

Ironiquement, Jimmy James aurait eu 79 ans aujourd'hui même, 19 décembre. Ses funérailles auront lieu à Rouyn-Noranda, au cours des prochaines semaines. Les détails demeurent à être annoncés.

Jimmy James a connu le succès en 1958 avec sa chanson Marjolaina, alors qu'il était la vedette du circuit des hôtels de l'Abitibi-Témiscamingue et du nord-est de l'Ontario. Au cours des années 60, il anime sa propre émission de télévision sur les ondes de la télé de Radio-Nord. Il a lancé plusieurs albums au cours des années 60 avant de déménager à Nashville, aux États-Unis, où il vivait depuis.

Biographie

La famille de Jimmy James (né James Hines à Montréal en 1935), déménage à McWatters, près de Rouyn-Noranda, au début des années 40 à la recherche de prospérité. Fils d'immigrants anglais, Jimmy Hines est protestant et habite, avec sa famille, dans le quartier réservé aux gens de même confession. Il se met à la guitare, inspiré par le country qu'il entend à l'émission de radio américaine Grand Ole Opry et commence à chanter dans les hôtels de Rouyn-Noranda et des environs dès la fin des années '40.

Après avoir tourné au Canada avec le chanteur country Kidd Baker et accompagné Marcel Martel sur les routes du Québec au début des années '50, Jimmy James enregistre quelques 45 tours de country francophone pour la maison de disques Columbia. En avril 1958, accompagné par son groupe les Candy Kanes, il commercialise au Canada et aux États-Unis un simple comprenant ses compositions rockabilly Babysitter Rock et Teen-age Beauty. Ce dernier morceau culmine au numéro 26 du palmarès de la station de radio CHUM de Toronto au cours de la semaine du 14 avril 1958. Les rumeurs veulent que Teen-age Beauty ait aussi grimpé quelques palmarès américains. En mai 1958, il lance un autre 45 tours incluant la chanson Marjolaina, une adaptation du succès Marjolaine de Francis Lemarque, ainsi que Away from you, une de ses compositions. Au cours de la semaine du 27 juin 1958, Marjolaina se retrouve au numéro 23 du palmarès quotidien de la station CKEY de Toronto, aux côtés des Jerry Lee Lewis et Elvis Presley. Dépourvu d'un gérant capable d'organiser pour lui une tournée canadienne et encore moins américaine, Jimmy James reste à Rouyn-Noranda et joue presque tous les soirs dans les hôtels d'Abitibi-Témiscamingue, au grand plaisir des jeunes amateurs de rock'n'roll et de country qui ignorent complètement que leur vedette locale se retrouve sur plusieurs palmarès!

Au début des années 60, Jimmy James devient l'animateur de Jamboree puis de Ranch 4, deux émissions de télévision rouynorandiennes consacrées à la musique country. Il signe un contrat avec la maison de disques canadienne Arc et lance avec elle au moins trois albums.

Au tournant des années 70, Jimmy James part vivre le grand rêve de tout chanteur western : il déménage à Nashville. Il remplit là-bas plusieurs engagements comme musicien dans une émission de radio et y enregistre quelques disques, mais sans grand succès. Depuis, Jimmy James parcourait l'Amérique à bord de sa caravane. Son dernier concert dans la région remonterait à 2008.

Abitibi–Témiscamingue

Histoire