•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yukon : plus de libertés pour les chasseurs de bisons

La population de bisons est estimée à 1 470 bêtes au Yukon.

La population de bisons est estimée à 1 470 bêtes au Yukon.

Photo : Gouvernement du Yukon

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement du Yukon a décidé d'étendre les zones de chasse au bison des bois pour la période mi-hivernale allant du 1er janvier au 14 février. Les chasseurs pourront accéder à neuf nouvelles sous-zones bordant les autoroutes de l'Alaska et de North Klondike.

« L'interruption mi-hivernale de la chasse en vigueur depuis 2010-2011 reste tout de même d'actualité au sein des deux tiers de l'habitat des bisons », précise le ministère de l'Environnement dans un communiqué. Le but de ce ralentissement hivernal est de laisser une période de répit aux habitants, aux trappeurs et à la vie sauvage locale devant les dérangements causés par les chasseurs.

En augmentant la zone de chasse cette année, le gouvernement souhaite :

  • Réduire la population de bisons à environ 1000 animaux au total (après la saison de chasse)
  • Éviter l'expansion non maîtrisée des troupeaux
  • Maintenir les bisons à l'écart des autoroutes
  • Mieux répartir les chasseurs tout au long de la saison

Selon le ministère, la population de bisons a été estimée en juillet à 1 470 bêtes, comprenant les bisonneaux. Depuis 1998, 1 557 bisons ont été prélevés ce qui représente 370 981 kg de viande.

Afin d'éviter l'extinction de l'espèce, le bison des bois a été réintroduit dans la nature, au Yukon, en 1988. Leur population est désormais stabilisée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !