•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le festival de la fierté gaie Capital Pride d'Ottawa déclarera faillite

Des particpants au défilé de la fierté gaie d'Ottawa, le 24 août 2014.

Des particpants au défilé de la fierté gaie d'Ottawa, le 24 août 2014.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les membres du festival de la fierté gaie Capital Pride d'Ottawa se sont prononcés, ce soir, en faveur du dépôt des documents de faillite.

L'organisme tenait une assemblée générale afin de décider de l'avenir de l'événement.

Une cinquantaine de personnes avaient fait le déplacement alors qu'ils étaient plus de 200 lors de la dernière rencontre.

Selon des documents présentés lors de la réunion, le festival accuse un déficit de près de 104 000 $, et non d'approximativement 90 000 $ comme cela avait été évoqué initialement.

Les membres ont voté à 41 voix pour la faillite, 5 s'y sont opposés et 3 se sont abstenus.

L'un des membres du conseil d'administration de l'organisme, Kevin Hatt, a affirmé que cette décision serait lourde de conséquences.

Un autre responsable du festival, Peter Zanette, qui était quant à lui chargé temporairement de la gestion financière de la structure, a expliqué que la situation de l'organisme allait au-delà de ses compétences et qu'il aurait besoin d'une aide professionnelle.

D'autres membres ont mentionné que le festival était devenu trop important et complexe pour être géré par une équipe de bénévoles.

Par ailleurs, les policiers enquêtent sur la disparition de dizaines de milliers de dollars issus de la vente d'alcool.

Devant le déficit du festival, la Ville d'Ottawa avait retiré son appui financier, ce qui mettait la survie de l'événement en péril.

Les états financiers du festival de la fierté gaie d'Ottawa mentionnent un déficit de 106 000 $.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Les états financiers du festival de la fierté gaie d'Ottawa mentionnent un déficit de 106 000 $.

Photo : Kamil Karamali

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Ottawa-Gatineau

Société