•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quand la nouvelle culturelle sera supplantée par l'automobile

L'équipe du film Mommy sur le tapis rouge à Cannes
L'équipe du film Mommy sur le tapis rouge à Cannes Photo: Alastair Grant
Radio-Canada

Au cours des 10 dernières années, la couverture de l'actualité culturelle par les médias québécois a fondu de 30 %.

C'est ce que révèle le rapport annuel de la firme Influence Communication, qui analyse le travail des médias québécois.

Depuis 2013, le contenu relié à la cuisine et aux nouvelles technologies a dépassé celui de la culture. Et selon Jean-François Dumas, président d'Influence Communication, une nouvelle thématique prendra bientôt plus de place dans les téléjournaux et sur les pages de journaux que la musique, le théâtre ou le cinéma.

« La cuisine a surpassé la culture, la technologie a surpassé la culture et lorsqu'on remarque le prochain thème qui risque de surpasser la culture, d'ici deux, trois ou quatre ans, c'est le monde de l'automobile. »

Les thèmes traités par les médias

  1. Sports : 15,57 %
  2. Politique provinciale ou régionale : 13,66 %
  3. Faits divers et affaires judiciaires : 13,06 %
  4. Nouvelles locales : 9,88 %
  5. Cuisine : 5,93 %
  6. Économie et affaires : 5,42 %
  7. Politique fédérale ou nationale : 5,31 %
  8. Nouvelles internationales : 5,09 %
  9. Technologies : 5,08 %
  10. Arts, spectacles et médias : 3,94 %
  11. Automobile : 2,77 %

Le Québec n'est pas un cas unique à ce chapitre. Cette tendance est également observée ailleurs dans le monde. Si les médias québécois consacrent moins de temps en moyenne (4,08 %) à la nouvelle culturelle que dans le reste du pays (4,34 %) et qu'ailleurs dans le monde (6,26 %), ils sont beaucoup moins portés sur le potin et le vedettariat.

« Au Québec, on fait un peu moins de nouvelles culturelles que dans le reste du Canada et 50 % de moins que la moyenne internationale. Cependant, au Québec, on est beaucoup moins tabloïd, paparazzi, beaucoup moins people en matière de couverture, de sorte que, globalement, sur le volume, [les médias canadiens-anglais et étrangers] font un peu plus de contenu culturel que nous. Mais disons qu'on en fait un peu plus de qualité, si on se compare au reste du Canada. »

Et sans surprise, l'actualité artistique a la cote le week-end, puisque 40 % de sa couverture effectuée par les médias québécois est publiée ou diffusée le samedi.

Arts