•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le député du NPD à Sudbury passe dans le camp des libéraux 

Le député fédéral Glenn Thibeault abandonne le NPD pour se présenter sous la bannière des libéraux provinciaux lors d'une élection partielle à Sudbury.

Le député fédéral Glenn Thibeault abandonne le NPD pour se présenter sous la bannière des libéraux provinciaux lors d'une élection partielle à Sudbury.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le député fédéral Glenn Thibeault du NPD portera la bannière des libéraux ontariens lors des élections partielles à Sudbury.

M. Thibeault représentait la circonscription de Sudbury au Parlement depuis 2008.

Il était président du caucus du NPD jusqu'à il y a deux semaines à peine.

Il affirme « qu'après beaucoup de réflexion et de discussion avec [ses] proches » il avait conclu qu'il pourrait « faire une différence encore plus grande pour la communauté de Sudbury en tant que membre du gouvernement de l'Ontario. »

Mauvaise nouvelle pour Mulcair

La démission de Glenn Thibeault constitue un revers pour le chef néo-démocrate fédéral, Thomas Mulcair, qui perd ainsi un septième député depuis qu'il a succédé à Jack Layton, et ce, à moins d'un an des prochaines élections à Ottawa.

La mauvaise nouvelle pour M. Mulcair, c'est que certains de ces députés, et celui-là en particulier, n'ont pas très confiance que le NPD va réussir à former un gouvernement aux prochaines élections.

Une citation de :Claude Denis, politologue à l'Université d'Ottawa

Bonne nouvelle pour Kathleen Wynne

En revanche, pour la première ministre de l'Ontario, il s'agit d'un tour de force. Comme candidat provincial, M. Thibeault va tenter de regagner le fief que les libéraux avaient perdu au profit du NPD lors des élections générales de juin dernier.

Je suis ravie que Glenn Thibeault soit le candidat du Parti libéral de l'Ontario [...]. Son bilan en matière de service auprès de ses électeurs ainsi que sa promotion des besoins de sa communauté sont exemplaires.

Une citation de :Kathleen Wynne, première ministre de l'Ontario

Déception au NPD

Gilles Bisson, député NPD de Timmins-Baie JamesAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Gilles Bisson, député NPD de Timmins-Baie James

Dans le camp du NPD, la réaction est à l'opposée : le député provincial de Timmins-Baie James, Gilles Bisson, a déclaré : « Cela en dit long sur les principes de [Kathleen] Wynne. Dire non à un libéral convaincu pour favoriser un transfuge ». M. Bisson faisait référence au fait qu'Andrew Olivier, le candidat libéral défait par moins de 1000 voix dans Sudbury aux élections provinciales de juin, a révélé hier que le Parti libéral de l'Ontario l'a écarté en prévision de l'élection complémentaire à venir. Gilles Bisson demande la démission immédiate de Glenn Thibeault et la cessation de la prestation de son salaire à titre de député fédéral.

C'est certain que ça nous étonne, c'est un député qui s'est levé souvent en chambre pour dire qu'il n'y a aucune différence entre les libéraux et les conservateurs... on a des citations de lui qui disent que les gens ne devraient pas changer de parti. Soit tu crois à la démocratie ou tu ne crois pas à la démocratie.

Une citation de :Carole Hughes, députée fédérale néo-démocrate dans Algoma-Manitoulin-Kapuskasing

De son côté, la députée provinciale de Nickel Belt, France Gélinas, n'a pas mâché ses mots : selon elle, les politiciens sont comparés à des vendeurs d'autos usagées à cause de choix comme ceux de Glenn Thibeault.

Reste à voir comment réagiront les électeurs de Sudbury.

Pas encore de date

L'élection partielle vise à remplacer le député néo-démocrate Joe Cimino, qui a démissionné le mois dernier pour des raisons familiales.

La première ministre Wynne s'est engagée à annoncer la date de l'élection complémentaire « dans la nouvelle année ».

 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ontario