•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des réactions au rapport du BAPE sur le gaz de schiste

Exemple de fracturation hydraulique

Fracturation hydraulique au Colorado, aux États-Unis.

Photo : Brennan Linsley

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les réactions se multiplient dans la région au sujet du rapport du BAPE sur la fracturation hydraulique, l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste dans la vallée du Saint-Laurent.

Ce rapport du Bureau des audiences publiques en environnement (BAPE), critique à l'égard de l'industrie, conclut que rien ne permet d'avancer que le Québec tirerait profit des activités de cette industrie sur son territoire. 

C'est un cadeau de Noël pour les citoyens. Ça fait quatre ans qu'on dit ça, qu'on est inquiet pour exactement les raisons pour lesquelles actuellement le BAPE s'est prononcé.

Une citation de :Serge Fortier, initiateur de mouvements citoyens dans la Vallée du Saint-Laurent

Le rapport du BAPE souligne aussi que la fracturation hydraulique pour extraire le gaz de schiste du sous-sol québécois entraînerait des risques pour l'environnement et pour la sécurité publique.

Le maire de Bécancour Jean-Guy Dubois est mitigé face aux conclusions du rapport.

D'une part, oui, je sacrifierais pas l'environnement, ma planète, pour n'importe laquelle considération. Mais d'autre part, il va falloir aussi penser que l'économie doit tourner et actuellement au Québec, ça m'inquiète un petit peu de voir partir les entreprises.

Une citation de :Jean-Guy Dubois, maire de Bécancour

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.