•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rétrospective : 12 événements qui ont marqué le Canada en 2014

Des loups solitaires attaquent le Canada, un maire coloré quitte la scène politique à Toronto et une nouvelle loi sur la prostitution ne fait pas l'unanimité au pays. Voici 12 événements qui ont marqué la scène nationale en 2014.


L'ISLE-VERTE MARQUÉE PAR LES FLAMMES

Dans la nuit du 23 janvier 2014, un incendie majeur ravage une résidence pour personnes âgées de L'Isle-Verte, près de Rivière-du-Loup, faisant 32 morts. Le feu, attisé par les vents forts, a rapidement embrasé le bâtiment, alors que le travail des pompiers était compliqué par un froid glacial de moins 20 degrés Celsius, rendant également les opérations de recherche extrêmement ardues. Une commission d'enquête publique sur l'incendie commencera en novembre afin de faire la lumière sur les événements. ICI.Radio-Canada.ca/isle-verte


CHANGEMENT DE GARDE DANS LES PROVINCES

Pas moins de 6 provinces vivent des changements de gouvernance en 2014. Lors d'élections générales anticipées au Québec, le Parti québécois de Pauline Marois perd le pouvoir le 7 avril, permettant au Parti libéral de Philippe Couillard de former un gouvernement majoritaire. Les Ontariens optent pour la continuité en réélisant Kathleen Wynne le 12 juin. En Alberta, Jim Prentice succède à Alison Redford le 15 septembre, tandis que Paul Davis devient premier ministre du Terre-Neuve-et-Labrador le 13 septembre. Brian Gallant prend la place de David Alward au Nouveau-Brunswick le 22 septembre, et Robert Ghiz démissionne le 13 novembre à l'Île-du-Prince-Édouard. Photo : PC


RADIO-CANADA DANS LA TOURMENTE

Le 26 juin, CBC/Radio-Canada présente un plan de réorientation de ses activités. Le diffuseur public souhaite doubler sa portée sur ses plateformes numériques et diminuer sa production d'émissions générales de télévision au cours des cinq prochaines années. Du même souffle, la société d'État annonce l'abolition de 1000 à 1500 emplois. Après l'annonce de la fermeture de son costumier, une manifestation d'appui à Radio-Canada mobilise plusieurs milliers de personnes le 16 novembre. Plusieurs s'inquiètent d'assister au démantèlement de Radio-Canada. Photo : Presse canadienne/Paul Chiasson


L'ÉPAVE D'UN NAVIRE DE L'EXPÉDITION FRANKLIN RETROUVÉE

Des plongeurs rattachés à Parcs Canada retrouvent l'épave de l'un des navires qui ont disparu lors de l'expédition de John Franklin, en 1846, dans le Grand Nord canadien. À l'époque, les bateaux étaient sous l'autorité de la Grande-Bretagne. Le premier ministre du Canada, Stephen Harper, en fait l'annonce le 7 septembre et qualifie l'événement d'historique, en déclarant que l'expédition a jeté les bases de la souveraineté canadienne dans l'Arctique. Photo : Parcs Canada  ICI.Radio-Canada.ca/Franklin


MAGNOTTA RECONNU COUPABLE

Luka Rocco Magnotta est reconnu coupable du meurtre prémédité de l'étudiant chinois Lin Jun, d'outrage à un cadavre, de production et de distribution de matériel obscène, d'utilisation de la poste pour envoyer du matériel obscène et de harcèlement criminel envers le premier ministre Stephen Harper et d'autres membres du Parlement. Magnotta reconnaissait tous les faits qui lui étaient reprochés, mais il espérait prouver aux 12 membres du jury qu'il était non criminellement responsable. Le 23 décembre, au terme de huit jours de délibération, après un procès qui a duré plus de deux mois, les jurés en ont toutefois décidé autrement. ICI.Radio-Canada.ca/magnotta


DES LOUPS SOLITAIRES ATTAQUENT LE CANADA

Deux actes terroristes isolés menés contre des soldats canadiens en moins de 48 heures sèment l'émoi au pays. Un adepte de l'islam radical tue le militaire Patrice Vincent et blesse un autre militaire, à Saint-Jean-sur-Richelieu, le 20 octobre 2014, avant d'être abattu par la police. Deux jours plus tard, le sergent d'armes du Parlement canadien, Kevin Vickers, abat un homme armé qui était entré dans le bâtiment après avoir enlevé la vie au soldat Nathan Cirillo, qui gardait le Monument commémoratif de guerre du Canada, situé à quelques pas. Photo : CBC  ICI.Radio-Canada.ca/fusillade


L'AFFAIRE JIAN GHOMESHI

Le réseau anglais de Radio-Canada annonce le 26 octobre qu'il met fin à sa relation avec l'animateur vedette de l'émission culturelle Q, Jian Ghomeshi. Le congédiement survient après que des dirigeants du diffuseur eurent consulté des preuves qualifiées d'« explicites » de violences physiques infligées à une présumée victime. L'animateur de 47 ans sera ensuite accusé d'agression sexuelle par trois femmes. Il sera aussi accusé d'avoir « étouffé, suffoqué ou étranglé » une présumée victime pour l'empêcher de résister. Les médias en parlent abondamment, les réseaux sociaux tout autant, si bien qu'un vent de dénonciation d'agressions sexuelles prend naissance au pays. Photo : PC/Darren Calabrese


TORONTO : FIN DE L'ÈRE ROB FORD

Ce ne sont ni les scandales ni les pressions politiques qui auront chassé Rob Ford du pouvoir à l'hôtel de ville de Toronto, mais bien la maladie. Celui pour qui l'année électorale avait bien mal commencé, avec des allégations de conflit d'intérêts et une cure de désintoxication médiatisée, laisse finalement son poste après avoir appris qu'il est atteint d'une tumeur abdominale cancéreuse. C'est John Tory qui sera élu maire de la métropole canadienne le 27 octobre, devant Olivia Chow et Doug Ford, le frère du maire, qui l'avait remplacé comme candidat à la mairie. Photo : PC/Chris Young ICI.Radio-Canada.ca/rob-ford


L'OR NOIR, MAIS À QUEL PRIX?

Le projet Énergie Est, de l'entreprise TransCanada, est contesté au Manitoba, en Ontario et au Québec, tandis que celui de Keystone XL, dans l'ouest du pays, continue de voir son sort balancer entre les mains des élus américains. La compagnie Enbridge voit la sécurité autour de son projet d'inversion de l'oléoduc 9B, dans la région de Montréal, remise en question par de nombreux élus. ICI.Radio-Canada.ca/pipeline


LA SECTE LEV TAHOR EN FUITE À L'ÉTRANGER

La secte Lev Tahor a fui le Québec pour l'Ontario en novembre 2013, craignant des procédures judiciaires. Cependant, cette communauté ultraorthodoxe a aussi attiré l'attention des services sociaux et de la justice de l'Ontario cette année. Résultat : la majorité des membres de la secte ont progressivement quitté la province pour aller s'installer au Guatemala. Il ne resterait aujourd'hui qu'une quarantaine de membres de la secte au Canada.


L'AUSTÉRITÉ S'INTALLE AU QUÉBEC

Réforme des régimes de retraite, restructuration majeure du réseau de la santé, majoration des frais de garderies, regroupement des commissions scolaires : la session parlementaire automnale s'est articulée en grande partie autour de la volonté du gouvernement Couillard de redresser les finances publiques. Si le premier ministre s'en félicite, les partis d'opposition et les syndicats estiment que l'atteinte de son objectif se fait sur le dos des citoyens, et même de la reprise économique. Photo : Radio-Canada/Pascal Robidas


NOUVELLE LOI SUR LA PROSTITUTION

Le 6 décembre, une nouvelle loi encadrant la prostitution entre en vigueur au pays. Elle cible d'abord les clients qui paient et les proxénètes qui profitent de la prostitution, plutôt que les prostituées elles-mêmes qui vendent les services sexuels. Les travailleuses du sexe et les experts se montrent très critiques de l'initiative des conservateurs qui pourrait, selon eux, contrevenir à la Charte des droits et libertés, en plus de mettre en danger les prostituées.


Et vous? Quel est l'événement qui vous a le plus marqué cette année au Canada? Répondez-nous dans les commentaires ci-dessous.

Société