ICI Radio-Canada

Vous naviguez sur le nouveau site

Aller au menu principalAller au contenu principalAller au pied de page
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec renonce à retirer son financement aux publications scientifiques

Couverture du magazine de vulgarisation scientifique pour les jeunes Les Débrouillards
Couverture du magazine de vulgarisation scientifique pour les jeunes Les Débrouillards

Québec maintiendra son appui financier aux organisations scientifiques, a annoncé le ministre de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations, Jacques Daoust.

Dans un communiqué, le ministre Daoust a justifié sa décision par le fait que ces organismes « jouent un rôle capital dans le développement de la culture scientifique pour les jeunes et moins jeunes ».

Vendredi, Le Devoir et le Journal de Québec avaient rapporté que Québec allait cesser de subventionner des publications scientifiques comme Les Débrouillards et l'Agence Science-Presse. Le Soleil avait aussi appris que l'aide financière aux Expo-sciences n'avait pas été renouvelée.

« Malgré le contexte financier particulièrement difficile dans lequel le gouvernement évolue, nous tenons à préserver la mission de ces organisations qui travaillent dans le domaine de la culture scientifique et qui apportent une contribution importante au développement économique », a indiqué le ministre.

L'éditeur des Débrouillards crie victoire

L'éditeur des Publications BLD, qui éditent notamment le magazine Les Débrouillards, se réjouit de la nouvelle.

Je remercie le ministre Daoust d'avoir réalisé rapidement que cette décision était une erreur grave. Et de l'avoir corrigée très rapidement.

Félix Maltais, éditeur des Publications BLD

M. Maltais souligne au passage « l'incroyable » soutien qu'il a reçu de la population à la suite de l'annonce de Québec de couper des centaines de milliers de dollars aux publications scientifiques.

Les Débrouillards

En plus d'être un magazine scientifique pour les jeunes, Les Débrouillards a été une émission de télévision populaire dans les années 1990.

Simple proposition du ministère?

Pour expliquer sa volte-face, le ministre Daoust a dit qu'il ne retenait pas « les orientations proposées par son ministère en ce qui concerne l'appui aux organismes de soutien à la culture scientifique »

L'éditeur Félix Maltais expliquait pourtant vendredi avoir reçu un appel du sous-ministre de l'Économie et de l'Innovation pour lui faire part de la décision du gouvernement.

Le fonctionnaire lui a expliqué que « rejoindre le public du primaire, ça ne les intéressait plus » et qu'« ils voulaient des subventions pour l'industrie, pour faire du maillage avec l'industrie ». « Un magazine ne fait pas de maillage », lui aurait dit le haut fonctionnaire.

Cette décision était critiquée par le Parti québécois, la Fédération des journalistes du Québec et les organismes qui font la promotion de la de culture scientifique.

Avec les informations de La Presse canadienne

Politique