•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À Toronto, SmartTrack franchit une première étape au conseil

Chargement de l’image

Le plan développement des transports en commun SmartTrack

Photo : John Tory

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les élus de l'Hôtel de Ville de Toronto ont approuvé à 42 voix contre une, la première phase du projet de transport en commun du maire, John Tory, baptisé SmartTrack.

Le projet a toutefois soulevé plusieurs inquiétudes chez certains conseillers notamment au sujet de l'attribution d'un contrat à un fournisseur unique. John Tory veut en effet accélérer le processus des analyses de coûts de SmartTrack. Il suggère donc de ne pas procéder à des appels d'offres.

La Ville veut prolonger les contrats d'experts en planification de l'Université de Toronto et embaucher une firme de recherche pour évaluer l'impact du projet dans différents quartiers.

Le maire demande aussi des fonds additionnels de 750 000 dollars pour terminer ces études. John Tory soutient que le rapport des experts dissipera les inquiétudes des conseillers. Il souligne qu'ils fourniront des données fondamentales notamment sur le nombre d'usagers et sur les bénéfices associés à la réduction de la congestion routière.

Le maire adjoint, Denzil Minnan-Wong, explique que les conseillers n'approuvent pas la construction de SmartTrack, mais plutôt la première étape pour démarrer le projet. Il ajoute que SmartTrack reviendra à l'ordre du jour du conseil plusieurs fois avant même que sa construction ne reçoive le feu vert.

Avec le reportage de Lyne-Françoise Pelletier.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Ontario