•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Slice Fractions : quand les divisions deviennent un jeu d'enfant

Radio-Canada

Ils sont trois. Leur entreprise attire l'attention de géants de l'informatique. Que ce soit pour Bill Gates ou pour Apple, Ululab ne passe pas inaperçu. Le petit mammouth qu'ils ont mis au monde séduit des milliers de parents, car il apprend aux enfants l'art des divisions et des mathématiques.

Un texte de Vincent MaisonneuveTwitterCourriel

« Je me souviens du témoignage d'un père, qui disait que sa fille lui a dit un matin : "Papa j'aime les fractions!" Il nous l'a écrit, et ça fait chaud au cœur », lance Jean-Guillaume Dumont, l'un des créateurs de l'application mobile Slice Fractions.

Jean-Guillaume Dumont, François Boucher-Genesse et Dany Joly ont eu l'audace de quitter des emplois dans l'enseignement, l'univers du jeu vidéo et l'informatique pour se lancer en affaires. Leur objectif : créer des jeux pour permettre aux enfants d'apprendre en jouant.

On a constaté qu'il y avait là une belle opportunité. Comparés à l'apprentissage en classe, les jeux vidéo ont vraiment une force particulière.

François Boucher-Genesse

Ils ont créé Slice Fractions, un jeu dans lequel il faut ouvrir la voie à un mammouth. Pour y arriver, il faut apprendre à maîtriser les fractions. Par exemple, pour faire fondre les morceaux de glace qui bloquent le chemin, il faut diviser adéquatement des morceaux de lave.

Pour voir la vidéo sur votre appareil mobile, cliquez ici. (Nouvelle fenêtre)

« Ça amène les enfants à se demander : "comment je peux diviser mon bloc de lave en quatre parties égales?" », explique Jean-Guillaume Dumont. « Le but du jeu, c'est faire en sorte que le jeune arrive à comprendre par lui-même toutes les subtilités liées à l'apprentissage des fractions. »

Top 20 au palmarès d'Apple

L'accueil des parents et des enseignants a été si favorable que la compagnie Apple a inscrit Slice Fractions à son palmarès des meilleures applications conçues dans le monde en 2014. Sur les quelque 250 000 applications créées cette année, Slice Fractions s'est hissée dans le top 20.

On a créé le jeu pour les enfants de 7 ou 8 ans, puisque c'est à cet âge qu'ils apprennent les fractions à l'école. Mais des parents nous ont dit qu'ils jouent avec des enfants aussi jeunes que 5 ans. Dès 5 ans, ils s'amusent et commencent à apprivoiser les mathématiques. C'est positif et encourageant.

Jean-Guillaume Dumont

Le jeu a aussi retenu l'attention de Glasslab, un organisme financé par la fondation de Bill Gates. « Leur mission est de sélectionner les meilleurs jeux éducatifs », souligne Jean-Guillaume Dumont. Des milliers d'applications éducatives qui existent dans le monde, Slice fractions fait partie des cinq qui ont été retenues cette année.

Créé il y a quelques mois à peine, Ululab a déjà le vent dans les voiles. Mais les cofondateurs de l'entreprise n'ont pas l'intention de s'arrêter là. « On n'est pas encore allés jusqu'au bout du potentiel de Slice Fractions », lance Jean-Guillaume Dumont.

« Il y a des concepts que l'on peut travailler et des tableaux que l'on veut ajouter. Nous avons aussi dans nos cartons d'autres jeux qui seront dévoilés plus tard. Des jeux qui mettent l'accent sur l'apprentissage conceptuel. »

Grand Montréal

Société