•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Jean Gleizes : une passion qui mène loin

Jean Gleizes regarde l’avenir avec optimisme

Jean Gleizes regarde l’avenir avec optimisme

Photo : ICI Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le jeune Français Jean Gleizes a fait de nombreux sacrifices pour venir vivre sa passion du hockey au Québec. Trois après avoir quitté la France, le jeune hockeyeur constate que ses efforts portent leurs fruits.

Jean Gleizes et sa famille ont pris des décisions importantes pour qu'il puisse vivre son rêve. Alors qu'il avait 12 ans, sa mère et lui quittent la France pour le Québec, alors que son père et sa sœur demeurent en Europe. « Je suis vraiment très fier d'avoir la famille que j'ai et je pense que je n'ai aucun mot pour les remercier », dit-il.

Sa passion pour ce sport de glace lui vient de son père, qui a été gardien de but. Jean n'avait qu'une idée en tête. « Mon rêve à moi, c'était de jouer pour les Dragons de Rouen et de regarder les pros français jouer au hockey, c'était vraiment gros pour moi », dit-il.

Le joueur vivra au Québec un des premiers beaux moments dans sa jeune carrière. Il marquera un but important lors du tournoi pee-wee de Québec. « C'était quelque chose de vraiment incroyable, pour moi. Jouer avec le Colisée plein, en finale. Surtout d'avoir mis le but gagnant à 26 secondes de la fin, c'était quelque chose d'incroyable quand tu as 12 ans et que tu vis ça ».

Lui et sa famille ont dû faire des sacrifices, mais le jeu en valait la chandelle. Le jeune homme, devenu attaquant du Blizzard du Séminaire Saint-François, a été repêché par les Tigres de Victoriaville de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Jean Gleizes se prépare à vivre un autre grand moment de sa jeune carrière de hockeyeur. Il va représenter son pays aux Championnats du monde des moins de 18 ans en avril prochain.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.