•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Exclusif
  • Autoroute 407 : où sont les panneaux en français?

    Contrairement aux autres autoroutes en Ontario, comme la 427, la 407 n'est pas assujettie à la Loi sur les services en français.

    Photo : Laurence Martin

    Radio-Canada

    Un Franco-Ontarien déplore l'absence de panneaux d'affichage en français sur la 407 pour indiquer qu'il s'agit d'une autoroute payante. Une situation qui a fait l'objet de plusieurs plaintes ces dernières années.

    Un texte de Laurence MartinTwitterCourriel

    Pierre Vaillant a déménagé dans la région du Niagara il y a quelques années. Il ne parle pas très bien anglais et lorsqu'il a voulu se rendre en voiture à Toronto, il a emprunté l'autoroute 407 sans savoir qu'il y avait un péage à débourser. 

    Le mot "toll" pour moi ça ne veut rien dire du tout.

    Pierre Vaillant

    C'est que les panneaux d'affichage à l'entrée de la 407 qui indiquent le péage ne sont écrits qu'en anglais. 

    Puisque la 407 est privée, détenue depuis 1999 par la compagnie 407 International Inc., l'autoroute n'est pas assujettie à la Loi sur les services en français.

    Pierre Vaillant a emprunté la 407 plusieurs fois avant de recevoir une facture de la compagnie et de comprendre qu'il s'agissait d'une autoroute payante. 

    Pour nous qui comprenons mal l'anglais [...], on se fait avoir. C'est une arnaque complète.

    Pierre Vaillant

    Il croit que, si la compagnie n'a pas à le faire, le ministère des Transports, lui, devrait installer des panneaux en français avant l'entrée de l'autoroute pour indiquer que les automobilistes s'apprêtent à entrer sur une autoroute payante.

    Pierre Vaillant a aussi demandé à ce que ses péages soient remboursés par le ministère, ce que le gouvernement a refusé pour l'instant, disant à M. Vaillant de faire affaire directement avec la compagnie privée. 

    Plusieurs plaintes

    Le Commissaire aux services en français de la province, François Boileau, dit avoir reçu plusieurs plaintes d'automobilistes francophones à ce sujet. Il affirme comprendre leurs frustrations. 

    Toutefois, comme il s'agit d'une autoroute privée, sa marge de manoeuvre est limitée. 

    Autoroute 407

    • Les premières sections de l'autoroute 407 ont été ouvertes au public en 1997. 
    • L'autoroute a été privatisée en 1999. 
    • Le coût d'un voyage moyen de 20 kilomètres, selon la compagnie, est de 7$

    François Boileau croit que le problème pourrait se répéter à l'avenir et que, puisque le gouvernement fait de plus en plus affaire avec le privé dans son octroi de services à la population, il se doit d'être plus exigeant envers les compagnies sur l'affichage bilingue. 

    S'il y a une composante service au public, on devrait s'assurer que le public puisse avoir accès a des services en français.

    François Boileau, Commissaire aux services en français de l'Ontario.

    Dans un courriel à Radio-Canada, le ministère des Transports écrit qu'il étudie la possibilité d'installer des pancartes en français avant l'entrée de l'autoroute 407. Une révision est en cours depuis quelques semaines et devrait être terminée en janvier 2015. 

    Vos commentaires

    Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

    Ontario

    Francophonie