•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première coopérative d’énergie solaire en Saskatchewan cherche des membres

La Saskatchewan Environmental Society veut mettre sur pied une coopérative d'énergie solaire qui permettra aux membres d'obtenir un rabais sur leur facture de fournisseur d'électricité.

La Saskatchewan Environmental Society veut mettre sur pied une coopérative d'énergie solaire qui permettra aux membres d'obtenir un rabais sur leur facture de fournisseur d'électricité.

Photo : Saskatchewan Environmental Society

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un organisme à but non lucratif, la Saskatchewan Environmental Society (SES), veut mettre sur pied une première coopérative d'énergie solaire dans la province. L'organisme dont l'objectif est de diminuer le recours de la ville de Saskatoon aux combustibles fossiles a lancé une campagne de sociofinancement sur le site Indiegogo.

Selon la directrice générale de l'organisme, Allyson Brady, SES veut rendre le recours à l'énergie solaire accessible aux citoyens. Une participation dans l'organisme coûte 900 $, soit le prix d'un panneau solaire. Selon Mme Brady, le processus était auparavant onéreux et compliqué, requérant parfois l'installation d'une vingtaine de panneaux et un investissement de 20 000 $ en plus du processus administratif.

SES désire vendre 400 panneaux solaires et produire de l'électricité qu'elle vendra à Saskatoon Light and Power et à la société d'État SaskPower. Toutes les sommes ainsi obtenues seraient retournées aux membres sous forme de rabais sur leur facture d'électricité. Un membre peut s'attendre à économiser 700 $ sur une période de 25 ans selon l'organisme. Lundi, 32 des 400 panneaux étaient vendus.

Selon Mme Brady, la mise sur pied de l'organisme coûtera 340 000 $. La campagne de sociofinancement a permis à l'organisme d'accumuler 59 000 $ en deux semaines soit 590 % de l'objectif initial de 10 000 $.

L'organisme a de plus la possibilité de gagner 50 000 $ additionnels grâce au concours Affinity Credit Union – Business for Good Social Venture Challenge. Si SES remporte ce prix, la directrice générale espère pouvoir mettre sur pied la coopérative d'ici l'été ou l'automne prochain.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.