•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Paul MacLean congédié

Paul MacLean
Paul MacLean Photo: THE CANADIAN PRESS/Adrian Wyld
Radio-Canada

Les Sénateurs d'Ottawa ont démis de ses fonctions l'entraîneur-chef Paul MacLean, moins de 18 mois après avoir été nommé entraîneur de l'année dans la LNH.

Il en était à la première année d'une nouvelle entente de trois ans avec l'équipe. C'est le premier entraîneur à perdre son poste cette saison.

Le fossé entre l'entraîneur canadien de 56 ans, d'Antigonish, en Nouvelle-Écosse, et la direction s'était creusé après que les Sénateurs eurent raté les séries éliminatoires la saison dernière.

Dave Cameron sera le nouvel entraîneur. Il était le candidat numéro un à la succession de Paul MacLean. En après-midi, le directeur général Bryan Murray a tenu un point de presse pour expliquer sa décision.

Les explications de Jonathan Jobin

« Je crois que l'équipe que nous avons vaut beaucoup mieux que le dossier de ,500 qu'elle affiche depuis le début de la saison. Je devais faire quelque chose. Je crois que le moment était venu de poser un geste pour nous remettre sur la bonne voie. Nous commettions beaucoup trop de revirements et il est important que la défense et l'attaque travaillent ensemble », a déclaré Bryan Murray.

Interrogé à savoir si la communication fonctionnait toujours entre MacLean et les joueurs, Murray a sèchement répondu qu'il fallait poser la question au principal intéressé.

« Il y a une obligation de résultats, a dit Paul MacLean lors d'une conférence de presse, lundi. Mais je ne voyais pas une si grande faiblesse à la défense. Peut-être que certains jeunes ont été mal encadrés. »  

« Paul MacLean a dépassé une ligne qui ne se traverse pas, a dit Dany Dubé, analyste hockey à Radio-Canada. Il a fait du sarcasme à propos de son équipe, quand il a dit qu'il avait non seulement peur des adversaires et aussi de son équipe, ne sachant pas quels joueurs envoyer dans la mêlée. »

L'analyste hockey Dany DubéL'analyste hockey Dany Dubé Photo : Radio-Canada/Olivier Lalande

« Je pense qu'il a perdu ses repères. Peut-être de la fatigue, de la frustration. L'équipe souffre beaucoup du départ de certains joueurs. Et quand tu ne te comportes plus de la même façon avec tes joueurs, tu perds leur confiance. »

« Dave Cameron est bien considéré par la direction, a dit Dany Dubé. C'est une police d'assurance, et ça coûte beaucoup moins cher aux Sénateurs, qui n'ont pas à offrir un contrat à long terme à un entraîneur réputé. »    

Le congédiement survient au lendemain d'une victoire de 4-3 en prolongation des Sénateurs sur les Canucks de Vancouver au Centre Canadian Tire, après une superbe remontée.

Cette victoire a permis aux Sénateurs de mettre un terme à une série de cinq défaites d'affilée.

Les Sénateurs d'Ottawa sont à l'avant-dernier rang de la Division atlantique avec une fiche de 11-11-5 (27 points) en 27 rencontres. Ils traînent à l'avant-dernier rang de la Ligue pour les tirs accordés (moyenne de 34,4 tirs par match), après les Sabres de Buffalo.

Au cours des quatre saisons avec Paul MacLean à la barre, les Sénateurs ont conservé une fiche de 114-90-35 et ont participé aux séries lors de ses deux premières saisons. L'équipe ontarienne a la plus basse masse salariale de la LNH, estimée à 56 280 726 $US par CapGeek.

Hockey

Sports