•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La fuite de gaz naturel colmatée à Limoilou

La fuite de gaz naturel a été colmatée à 100 %, a fait savoir le CHU de Québec.

La fuite de gaz naturel a été colmatée à 100 %, a fait savoir le CHU de Québec.

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après neuf jours, la fuite de gaz naturel provoquée par des travaux de forage derrière l'hôpital de l'Enfant-Jésus a finalement été colmatée, samedi, à Limoilou.

Pascale Saint-Pierre, porte-parole du CHU de Québec, a fait savoir que les interventions visant à colmater la fuite de gaz étaient complétées. 

« Il n'y a plus de gaz qui s'échappe du sol. Le secteur en entier est rétabli et qualifié de sécuritaire », a-t-elle affirmé.

Des puits d'observation vont être installés à titre préventif dès dimanche.

« À la suite de ces installations, un programme de mesure des gaz dans tous les puits d'observation aménagés sera entrepris afin de suivre l'évolution des conditions prévalant sur le site », a ajouté Pascal Saint-Pierre.

Les pompiers de Québec ont quitté les lieux samedi matin après avoir surveillé pendant plus d'une semaine le secteur d'où s'est échappée pendant au moins trois jours une importante quantité de gaz naturel.

Pour le moment, les 65 personnes âgées évacuées de la résidence pour personnes âgées avoisinante demeurent relogées à l'Institut universitaire en santé mentale de Québec.

Une équipe d'experts albertains était venue prêter main-forte plus tôt cette semaine aux pompiers de Québec.

Les spécialistes de la firme HSE Integrated avaient commencé jeudi les travaux de colmatage par injection de ciment dans le sol. Ils avaient installé des tuyaux de métal dans le puits de 200 pieds de profondeur dans lesquels sera coulé le ciment. Ces experts ont terminé leur travail ce matin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !