•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le PM Jim Prentice et le gouverneur du New Jersey discutent énergie

De la visite américaine
Radio-Canada

Le gouverneur du New Jersey, Chris Christie, effectue sa première visite officielle au Canada. Pour l'occasion, il a rencontré jeudi matin le premier ministre de l'Alberta, Jim Prentice. Ensemble, ils ont discuté d'énergie.

Un texte de Geneviève NormandTwitterCourriel

Le gouverneur du New Jersey a répété maintes fois que la coopération entre le Canada et les États-Unis était primordiale pour les échanges commerciaux. Le gouverneur souhaite que les relations entre les deux pays continuent de croître. 

« Le Canada est le plus grand partenaire commercial du New Jersey », a affirmé Chris Christie.

En termes de croissance de l'emploi, l'Alberta joue un rôle très important pour l'économie non seulement [du New Jersey], mais de notre pays en entier.

Chris Christie, gouverneur du New Jersey

Chris Christie en appui à Keystone XL

Le gouverneur du New Jersey a aussi fait savoir qu'il appuie le projet de pipeline Keystone XL, qui a été bloqué par le Sénat américain le 18 novembre dernier. « Sur le bien-fondé, le projet Keystone XL aurait dû être approuvé il y a longtemps », a-t-il déclaré.

Le tracé du projet de pipeline Keystone XL de TransCanadaLe tracé du projet de pipeline Keystone XL de TransCanada

Jim Prentice et Chris Christie estiment que Keystone XL devrait recevoir le feu vert de Washington malgré la récente baisse du prix du baril de pétrole.

Le gouverneur a expliqué que le prix du baril de pétrole continuera de fluctuer, en raison de différents facteurs dont certains sont reliés au secteur de l'énergie, mais d'autres qui ont plutôt à voir au contexte géopolitique.

Nous ne pouvons pas prendre de grandes décisions politiques nationales fondées sur le prix du jour.

Chris Christie, gouverneur du New Jersey

Le saviez-vous? 

  • Keystone XL est un projet de pipeline de près de 2000 km qui relierait les sables bitumineux de l'Alberta aux raffineries du Texas.
  • L'entreprise énergétique qui propose le projet, TransCanada, a soumis sa demande aux États-Unis il y a six ans.
  • Le pipeline aurait une capacité de transport de 830 000 barils de pétrole par jour.
  • TransCanada estime que, si approuvé, Keystone XL réduirait la dépendance américaine au pétrole du Venezuela et du Moyen-Orient jusqu'à 40 %.
  • Le projet est estimé à 7 milliards de dollars.

Le gouverneur Christie doit s'adresser devant des représentants de la Chambre de commerce de Calgary jeudi après-midi.

Le premier ministre Jim Prentice prévoit lui aussi une visite en sol américain. Il doit se rendre à Washington en janvier.

Politique