•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermeture de la cathédrale de Rimouski : le risque devenait évident, dit la Fabrique

La cathédrale de Rimouski
Radio-Canada

La cathédrale de Rimouski ferme ses portes pour une durée indéterminée.

Le froid, notamment, a accéléré son état de détérioration au point où architectes et ingénieurs, de concert avec l'archevêque de Rimouski, Mgr Pierre-André Fournier, et le conseil de la Fabrique Saint-Germain-de-Rimouski, sont forcés de mettre la clé sous la porte.

« M. Gerald Roy a rapporté qu'il avait trouvé un morceau de plâtre sur le plancher. Donc là on a dit : "Oh! Là, c'est autre chose...". Déjà on voyait beaucoup de peinture qui s'écaillait, mais si des morceaux de plâtre décident de commencer à tomber, l'urgence du moment exigeait de réagir le plus vite possible », explique le président du conseil, René Roy.

« Malgré qu'on peut chauffer, à la grosseur qu'on a, on ne peut pas chauffer à des chaleurs de 25-26 [degrés]. Donc là, on a des problèmes de condensation, des problèmes qui vont favoriser l'écaillement, puis le plâtre peut tomber. Donc le pourcentage de risque devenait de plus en plus évident », tranche-t-il.

D'importants travaux doivent être réalisés pour remettre la cathédrale en état. Ils étaient d'abord évalués à 5 millions de dollars, mais on estime qu'ils seraient plus importants.

René Roy assure que la recherche de solutions pour assurer l'avenir de la cathédrale se poursuit. « On va vivre le deuil de la cathédrale pour l'instant, dans le sens qu'il en a beaucoup que le simple fait de ne pas y aller c'est comme si elle était fermée indéfiniment et c'est quelque chose de vraiment exceptionnel », fait-il valoir. Or, « après les Fêtes, les groupes de travail vont embarquer le plus tôt possible », assure M. Roy.

Célébrations déplacées

D'ici là, les célébrations sont redirigées vers d'autres églises. La messe de 10 h 30, qui devait se dérouler dimanche, aura plutôt lieu à l'église Saint-Pie X. Les fidèles devront par ailleurs se diriger vers l'église Sainte-Agnès pour les messes du lundi et du vendredi.

Cette décision est le résultat d'une rencontre sur l'avenir des églises de Rimouski tenue jeudi soir, précise René Roy.

Déjà, il y a deux semaines, des experts recommandaient de fermer la cathédrale de Rimouski à partir du 6 avril 2015.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Est du Québec

Société