•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des arrestations de manifestants anti-pipeline pourraient être illégales, selon la BCCLA

De gauche à droite : Jean McLaren, Karen Mahon, Bonny Glambeck et Valerie Langer, qui ont aussi participé aux manifestations à Clayoquot Sound en 1993, ont été arrêtées mercredi au mont Burnaby. Les militantes s’opposent au projet d’expansion du pipeline de Kinder Morgan.
De gauche à droite : Jean McLaren, Karen Mahon, Bonny Glambeck et Valerie Langer, qui ont aussi participé aux manifestations à Clayoquot Sound en 1993, ont été arrêtées mercredi au mont Burnaby. Les militantes s’opposent au projet d’expansion du pipeline de Kinder Morgan. Photo: Greg Rasmussen/CBC
Radio-Canada

L'Association des libertés civiles de la Colombie-Britannique, la BCCLA, remet en question la légitimité de l'arrestation de manifestants opposés au projet d'expansion du pipeline Trans Mountain au mont Burnaby.

« Une nouvelle demande pour élargir la zone d'accès interdite aux manifestants sur le mont Burnaby, en raison d'une injonction de la cour, laisse entendre que beaucoup des 90 arrestations effectuées par la GRC pourraient être illégitimes », soutient un communiqué de la BCCLA publié mercredi.

L'organisme croit que certains manifestants arrêtés n'enfreignaient peut-être pas les règles au moment où ils ont été appréhendés, parce qu'ils se trouvaient à l'extérieur de la zone visée par l'injonction.

Il se pourrait donc que les personnes arrêtées pour avoir dépassé le [périmètre établi] par la police n'ont pas [contrevenu] à l'ordre de la cour.

Josh Paterson, directeur général BCCLA

« Ce qu'il y a dans le fait d'être accusé de transgresser une ordonnance de la cour, c'est qu'il faut avoir transgressé cette ordonnance. Ce n'est pas clair que c'est le cas [ici] », a fait valoir le directeur général de la BCCLA, Josh Paterson, dans une déclaration écrite. Il ajoute qu'il y a une confusion au sujet des coordonnées de géolocalisation de la zone désignée par l'injonction.

Si l'expansion de l'oléoduc de Kinder Morgan obtient le feu vert de l'Office national de l'énergie (ONÉ), le pipeline pourrait transporter 900 000 barils de pétrole brut par jour de l'Alberta vers la côte du sud-ouest de la Colombie-Britannique. Le pipeline Trans Mountain existe depuis 1953.

D'autres arrestations mercredi

Plusieurs vétérans qui ont également participé au plus grand acte de désobéissance civile pacifique à Clayoquot Sound ont grossi mercredi la liste de ceux qui se sont fait arrêter au mont Burnaby. Le nombre d'arrestations s'élève à plus de 100.

L'opposante Valerie Langer est l'une de celle qui a manifesté à Clayoquot Sound en 1993 et qui a décidé de défier l'injonction au mont Burnaby. « Clayoquot Sound a été un moment décisif dans les politiques de conservation et pour le mouvement environnemental. Je sens que ça arrive ici aujourd'hui. Nous allons faire tourner le vent au sujet des politiques sur le climat », a-t-elle déclaré.

La plupart des opposants arrêtés sont libérés quelques heures plus tard après avoir signé un document en vertu duquel ils promettent de comparaître en cour en janvier.

Colombie-Britannique et Yukon

Ressources naturelles