•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vancouver, l’aéroport le moins frustrant, Calgary, le quatrième

L'aéroport de Vancouver est le moins frustrant d'Amérique du Nord, selon Bloomberg Business Week.
L'aéroport de Vancouver est le moins frustrant d'Amérique du Nord, selon Bloomberg Business Week. Photo: La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD
Radio-Canada

Deux aéroports de l'Ouest canadien sont parmi les moins frustrants d'Amérique du Nord, selon Bloomberg Business Week.

Vancouver arrive au premier rang du classement de 36 aéroports, tandis que Calgary se classe quatrième.

Bloomberg Business Week a dévoilé lundi son « index de frustration à l'aéroport ».

Pour établir ce palmarès, la revue a effectué un sondage auprès des passagers et a analysé le nombre de vols à l'heure, retardés ou annulés. Elle a aussi calculé le temps nécessaire pour se rendre à l'aéroport à l'aide de Google Maps.

Et les plus frustrants

Les pires aéroports sont ceux de Laguardia et de Newark Liberty International, dans la région de New York. L'aéroport canadien le plus frustrant est celui de Toronto (7e).

L'aéroport Pierre-Elliot-Trudeau de Montréal, est au 17e rang des plus frustrants, soit vers le milieu du classement.

L'aéroport de Vancouver accueille chaque année environ 18 millions de personnes. L'an dernier, l'aéroport de Calgary a supplanté celui de Montréal, avec 14,3 millions de voyageurs.

Économie