•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ferguson : le jury a analysé 5 possibilités d'inculpation

Le procureur Robert McCulloch
Le procureur Robert McCulloch Photo: Radio-Canada
Reuters

Des incidents ont éclaté lundi soir à Ferguson après la décision d'un grand jury de ne pas engager de poursuites contre le policier blanc à l'origine de la mort d'un jeune noir, en août dernier, au Missouri. Le procureur Bob McCulloch a donné des précisions sur le travail effectué par les jurés au cours des trois derniers mois.

Les 12 jurés se sont réunis pendant 25 jours à partir du 20 août et jusqu'à lundi. Ils ont tous été présents à chaque séance, entendu la totalité des témoignages et examiné toutes les pièces à conviction.

Le parquet avait demandé aux jurés d'examiner cinq possibilités d'inculpation, relatives à différents types d'homicide, y compris homicide involontaire. Le jury a estimé qu'il n'y avait pas de raison suffisante pour inculper le policier Darren Wilson.

Les 12 jurés ont entendu une soixantaine de témoins pendant plus de 70 heures. Ils ont également visionné des heures d'enregistrements et d'interrogatoires et ont examiné des centaines de photographies.

Parmi les témoins figuraient trois médecins légistes ainsi que des spécialistes des armes à feu et des experts du sang, de l'ADN et des problèmes toxicologiques.

Les trois autopsies du jeune Michael Brown réalisées par le comté de Saint Louis, un anatomopathologiste pour le compte de la famille de la victime et par un médecin légiste du département de la Défense, étaient cohérentes sur tous les grands points.

Les preuves

Le policier Darren Wilson conduisait un VUS Chevrolet Tahoe quand il est tombé sur Michael Brown et un ami de celui-ci dans la rue. Moins de 90 secondes se sont écoulées entre le premier contact du policier et l'arrivée d'une voiture en appui quelques secondes après la fusillade.

Darren Wilson et Michael Brown ont échangé quelques mots. Le policier a vu que le jeune homme avait des cigares et portait des vêtements correspondant à la description de ceux d'un suspect de vol dans un magasin quelques minutes auparavant.

Une altercation a ensuite eu lieu au niveau de la portière côté conducteur.

Darren Wilson a tiré deux fois pendant qu'il était assis dans le VUS et 10 fois après être sorti et s'être lancé à la poursuite de Michael Brown. Des enregistrements audio récupérés à partir d'une conversation dans une vidéo permettent d'entendre une série de tirs suivis d'une pause et une nouvelle série de tirs.

Une balle a été retrouvée à l'intérieur de la porte côté conducteur. L'autre balle tirée par Darren Wilson de l'intérieur du véhicule n'a pas été retrouvée.

Du sang ou de l'ADN de Michael Brown ont été retrouvés à l'extérieur de la porte du VUS côté conducteur et à l'extérieur de la porte arrière gauche. Son sang ou son ADN ont été retrouvés à l'intérieur de la porte côté conducteur.

Du sang ou de l'ADN de Michael Brown ont également été retrouvés sur la jambe gauche du pantalon de Darren Wilson au haut de la cuisse, sur le col de sa chemise et sur son arme. Le policier a fait l'objet d'un examen médical après la fusillade. Il avait certaines rougeurs sur le visage, qui présentait aussi un certain gonflement.

Une écorchure sur le pouce droit de Michael Brown serait la première blessure et la seule à bout portant. Il a ensuite reçu des tirs six ou sept autres fois. Une blessure en haut de la tête a été la dernière.

Le corps de Michael Brown a été retrouvé à moins de 50 mètres du véhicule de Darren Wilson.

International