•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Palais législatif en piètre état

Le Palais législatif du Manitoba.

Le Palais législatif du Manitoba.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un appel d'offres du gouvernement du Manitoba indique une dégradation du Palais législatif, causée notamment par des excréments d'oiseaux, des fuites dans le toit, et des arbres infestés par des parasites.

Le document, qui décrit le bâtiment gouvernemental comme étant « irremplaçable, tant d'un point de vue historique qu'architectural », vise à trouver un consultant pour évaluer l'état de l'édifice, déterminer les rénovations nécessaires et fournir une estimation de coûts. Il est suggéré que la province exécute d'importants travaux de rénovation avant le centenaire de l'édifice en juillet 2020.

Les escaliers, sculptures et murs de calcaire se détériorent à un niveau qui pose des risques pour la sécurité, selon l'appel d'offres. Les balcons, les colonnes, les murs en maçonnerie de pierre commencent à s'effriter, en partie à cause de « taches causées par les pigeons » et de « prolifération biologique ».

Les toits de trois portiques du bâtiment fuient et des arbres matures sur le terrain du Palais législatif commencent à causer des problèmes. Le document indique que les arbres créent des problèmes d'humidité, ce qui mène à des « attaques biologiques ». Ils interfèrent également avec l'entretien des fenêtres, abritent des insectes et leurs racines endommageront éventuellement les fondations du bâtiment. L'appel d'offres recommande de retirer ces arbres.

Selon le sous-ministre adjoint au ministère de l'Infrastructure Chris Hauch, la province cherche à avoir un point de vue externe, avant de déterminer quels travaux seront nécessaires. « Le but de ceci est de faire un diagnostic », explique-t-il. Un rapport est attendu d'ici quelques mois, indique-t-il.

[Le Palais législatif] a été très très bien construit, mais il est aussi très très vieux

Chris Hauch, sous-ministre adjoint au ministère de l'Infrastructure

L'édifice, qui a été conçu par l'architecte britannique Frank Worthington Simon, a ouvert ses portes en juillet 1920. Il est notamment reconnu par la sculpture dorée qui trône à son sommet, le «  Golden Boy  », et est aussi ornementé par plusieurs créatures mythologiques, dont la Méduse et des sphinx égyptiens.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !