•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un doublé pour Paul Bossé au FICFA

Paul Bossé parle de son film Les Sceaux d'Utrecht
Radio-Canada

L'artiste acadien Paul Bossé a remporté deux prix au 28e du Festival international du cinéma francophone en Acadie (FICFA).

La clôture du festival et la remise des prix a eu lieu vendredi soir à Moncton.

Paul Bossé, poète et réalisateur, a remporté le prix La Vague Léonard-Forest et ACIC/ONF pour la meilleure œuvre acadienne, ainsi que le prix La vague Coup de Cœur du Public, le tout pour son documentaire Les sceaux d'Utrecht.

Le jury a souligné que M. Bossé avait fait du propos acadien un sujet universel.

Il se dit étonné d'avoir reçu les deux prix. « C'était juste comme : "Hein?" Surtout qu'elles étaient [l'une après l'autre], les annonces. Alors, je n'ai même pas eu le temps d'aller m'assoir et déjà c'était l'autre. C'était un peu surréel pour moi », explique M. Bossé.

Par ailleurs, le prix du meilleur court métrage acadien a été remis au film Le paradis de boue, de Chris Harrigan. Ce dernier se dit honoré et heureux. « Dans mon cas, c'était une occasion que j'ai pu cadrer. Je suis vraiment fier d'avoir fait partie de cet événement-là. C'était historique », souligne-t-il.

Autres films primés

  • Meilleur long métrage de fiction international : Party Girl, de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
  • Meilleur long métrage de fiction canadien : Elix et Meira, de Maxime Giroux
  • Meilleur moyen ou long métrage documentaire : Miron : Un homme revenu d'en dehors du monde, de Simon Beaulieu
  • Meilleur court métrage international : L'Être venu d'ailleurs, de Guy Bordin et Renaud De Putter
  • Meilleur court métrage canadien : La Coupe, de Geneviève Dulude-Decelles
  • Mention spéciale : Imelda, de Martin Villeneuve

En complément

Tout un samedi (22 novembre 2014) - Chris Harrigan et Paul Bossé : des cinéastes récompensés en productions régionales

Acadie

Cinéma