•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hydro-Québec pourrait liquider l'équipement acquis pour la réfection de Gentilly-2

Le reportage de Pierre-André Cloutier
Radio-Canada

Des acheteurs potentiels auraient visité, vendredi dernier, les entrepôts où se trouve l'équipement qui devait servir à la réfection de la centrale Gentilly-2. Selon le député caquiste de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, les gens intéressés pouvaient soumissionner vendredi.

On ignore la nature exacte de l'équipement, mais selon Donald Martel, sa valeur se chiffrerait dans les dizaines de millions de dollars. Le député craint toutefois qu'Hydro-Québec ne vende le tout pour une fraction du prix à des ferrailleurs. Dans certains cas, il s'agirait de pièces qui auraient été conçues sur mesure pour la centrale Gentilly-2 et qui n'auraient pas trouvé preneur ailleurs dans le monde.

Est-ce qu'Hydro-Québec a fait des efforts pour refiler ça au meilleur prix, ou on se dépêche d'envoyer ça le plus rapidement possible? Pour moi ce n'est pas clair.

Donald Martel, député caquiste de Nicolet-Bécancour

De son côté, Hydro-Québec demeure avare de commentaires. La société d'État confirme seulement que des visites ont eu lieu à l'entrepôt du 5500 boulevard Bécancour, sans plus.

Donald Martel veut que la lumière soit faite sur ces ventes possibles. Il demande d'ailleurs que le vérificateur général soit saisi du dossier.La CAQ a l'intention d'interpeler le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, à l'Assemblée nationale, en début de semaine prochaine.

Mauricie et Centre du Québec

Économie