•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qui sont les immigrants illégaux aux États-Unis?

Un homme vend des repas à Los Angeles. Près de la moitié de la population de cette ville est originaire d'Amérique latine, selon un recensement de 2010.

Un homme vend des repas à Los Angeles. Près de la moitié de la population de cette ville est originaire d'Amérique latine, selon un recensement de 2010.

Photo : Lucy Nicholson / Reuters

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2014 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Près de 5 millions d'immigrants clandestins pourront régulariser leur situation aux États-Unis sans risquer l'expulsion, a annoncé jeudi le président américain Barack Obama. Mais qui sont ces immigrants? Où vivent-ils? Et d'où viennent-ils? Portrait d'une communauté en croissance qui change le visage de l'Amérique.

Un texte de Gaétan PouliotTwitterCourriel

Dans un discours à la nation, le président Obama a annoncé une importante réforme qui s'adresse aux personnes vivant illégalement sur le sol américain depuis au moins cinq ans et n'ayant aucun dossier criminel. « Nous sommes et serons toujours une nation d'immigrants », a-t-il lancé, en indiquant toutefois que ces mesures n'ouvrent pas la voie à l'octroi de la citoyenneté américaine.

Ces 5 millions d'immigrants représentent toutefois moins de la moitié des clandestins du pays. En 2012, on estimait qu'il y avait 11,7 millions de sans-papiers en sol américain, selon des données du Pew Research Center. Leur nombre est d'ailleurs en constante progression depuis 1990, à part un léger repli lors de la grande récession de 2007 à 2009.

Et cette communauté prend du poids. Le nombre d'immigrants illégaux a bondi de 1,4 % à 3,7 % de la population américaine totale entre 1990 à 2012.

Pour voir cette illustration sur votre appareil mobile, cliquez ici. (Nouvelle fenêtre)

En régularisant la situation de 5 millions d'immigrants, Barack Obama a donc adopté la ligne dure envers plus de la moitié des clandestins. « Même si nous sommes une nation de l'immigration, nous sommes aussi une nation de lois. Des travailleurs sans papiers ont enfreint la loi et ils doivent être tenus pour responsables », a-t-il dit.

Où vivent les immigrants illégaux?

La majeure partie de l'immigration illégale se concentre surtout dans le sud du pays, dans les États de la Californie, du Texas et de la Floride. On le retrouve aussi dans les grandes régions métropolitaines comme New York (États de New York et du New Jersey) et Chicago (Illinois). Ces six États regroupent 60 % des immigrants illégaux.

Pour voir cette illustration sur votre appareil mobile, cliquez ici. (Nouvelle fenêtre)

D'où viennent ces immigrants?

Selon le département de la Sécurité intérieure des États-Unis, près de 80 % des immigrants illégaux sont originaires d'Amérique du Nord (Canada, Mexique), d'Amérique centrale et des Caraïbes.

Et, il est important de le souligner, la grande majorité d'entre eux proviennent du Mexique, pays frontalier avec les États-Unis. À eux seuls, les Mexicains représentaient près de 60 % des immigrants illégaux en 2012.

Pour voir cette illustration sur votre appareil mobile, cliquez ici. (Nouvelle fenêtre)

Malgré l'opposition des républicains à cette réforme de l'immigration, le président  l'imposera grâce à un décret. Ses opposants politiques ne peuvent donc pas la bloquer. Barack Obama s'est défendu de procéder unilatéralement sur un sujet aussi délicat. Les deux chambres du Congrès ont « échoué » à adopter une réforme, a-t-il dit.

Avec la collaboration d'Ximena Sampson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !